Cèpes : comment réussir une bonne cueillette...

Publié le par Isa-Marie

Pas d'automne sans balades dans les bois, cueillettes de champignons et fricassées de cèpes... C'est tous les ans la même chose, et pourtant on part tôt le matin (enfin pas nous, nous le dimanche matin on prend le temps d'un bon petit déjeûner, défi mycologique ou pas) un peu angoissés de peur de rentrer "quenouille" (= bredouille en langage champignon)...
Ce serait trop nul de revenir sans rien.
Alors pour que tout se passe bien, il y a quelques règles à respecter :
Se lever tôt. Un de mes oncles, celui qui nous a "initiés", nous donnait rendez vous sur place avant le lever du jour et on prenait le café dans la voiture, thermos à l'appui en attendant l'aurore. Avec les années on a dérogé à la tradition. On se trouve un "coin à champignons" un peu secret, et on sait que même en y allant l'après midi on reviendra avec notre récolte. Pas de vitesse ni de précipitation, le petit déjeuner, oeufs à la coque et croissants, ça n'a pas de prix...
Bien s'équiper.
Ici, deux écoles.
Déguisement "sous bois"
pour ne pas dénoter dans le décor. Bottes Aigle couleur Vert d'eau, pantalon façon camouflage de feuilles, veste à capuche en cas d'ondée versée forêt. On ne va tout de même pas déranger les bois en rose fushia ou en bleu océan, ce ne serait pas "raccord".
Autre version, plus prudente : on s'habille en fluo. Because les chasseurs. Surtout le matin car ils ne sont pas bien réveillés. Idem à l'approche de l'heure de l'apéro, car on joue la prudence. Même chose en fin d'après midi, on ne leur fait pas confiance (je rigole évidemment). C'est qu'on partage tout de même le même territoire... Alors on s'affuble de gilets de secours fluo, façon triangle de signalisation, et on se pare de tout ce qui se voit de loin... On prend aussi un téléphone pour appeler les secours. Surtout s'il fait GPS en cas d'embardée trop profonde en forêt à l'approche de la nuit. Ne s'agirait pas de croiser des champignons garous à l'approche du crépuscule parce qu'on se serait perdus, rien ne ressemble plus à un coin à champignons que le même coin à champignons des kilomètres plus loin. La forêt domaniale française est très vaste, ne l'oublions pas.BoisT.jpgDans l'équipement de base il y a deux ustensiles indispensables : le panier tout d'abord. On proscrit les sacs en plastique. On ne confond pas la forêt avec un supermarché. Même si elle regorge de trésors : champignons, châtaignes, baies...
De plus le panier permet de ne pas écraser les champignons, voire même de les séparer. Il se peut que l'on trouve en même temps cèpes, coulemelles et pieds de mouton, qui sait ?
Autre outil : le couteau. On coupe le pied des champignons et on laisse la base de mycélium sur place. Il se peut qu'il ressorte plus vite ensuite si on ne pille pas son lieu de pousse.CepeT.jpgChoisir le bon endroit. On évite le coin à champignons du voisin. Les champignons c'est sacré, on ne marche pas sur les brisés de son prochain. Cela pourrait presque s'appeler du savoir vivre mais cette notion n'est plus en vogue actuellement. Je vous conte une anecdote : ma grand mère, en Sologne, avait son "coin à champignons" et son voisin aussi. Un jour j'ai failli cueillir de magnifiques cèpes dans le périmètre du voisin. Sacrilège. Cela ne se faisait pas et j'ai eu droit à un cours sévère sur les us et coutumes de l'indicible. Il y a des choses qui sont impensables et ne se font pas. Pour rien au mode ma mamy n'aurait ramassé des champignons dans le périmètre virtuellement reconnu comme appartenant à Monsieur Frelon. En revanche Monsieur Frelon ramassait "ses" cèpes, pour les apporter élégamment à ma grand mère, qui savait qu'il le ferait. Cela revenait au même que si elle les avait cueillis elle même mais les circonvolutions de la bienséance demandaient un minimum de réglementation implicite et non écrite.
D'une façon plus actuelle, je vous déconseille de fréquenter les sites convoités ou connus sous peine de voir vos pneus crevés ou vos vitres cassées. On ne rigole pas avec les champignons. Je parle d'expérience, pas la mienne heureusement, mais on m'a rapporté des choses...
PdMT.jpgEnfin, on ne cueille que les champignons que l'on connait. Pour les connaître on se fait initier par un cueilleur averti et on devient soi même avec le temps, transmetteur de savoir lorsqu'on se sent suffisamment de mansuétude pour livrer à une personne choisie les astuces pour humer l'humus, repérer la lumière, jauger le taux d'humidité, savoir étudier la lune montante...
A la question "faut il donner son coin à champignon", j'ai déjà répondu sous forme d'article ici... Si vous n'aviez pas lu ce billet à l'époque, n'hésitez pas à donner votre propre avis...
A la question faut-il être prudent, y a t il des risques j'ai partiellement évoqué le sujet des chasseurs, mais il y a aussi les sangliers... J'ai raconté cela ici...
Et maintenant... A vous me conter vos histoires de champignons, vos astuces... J'ai hâte d'en savoir plus sur vos propres expériences !
En attendant je file trier notre récolte de ce matin : cèpes, pieds de moutons et coulemelles...GrosCepeT.jpg 

 

Pour plein de recettes de champignons, suivre cette rubrique...

 

 

  
 

La newsletter vous informe en avant première d'événements et de publications à venir et fait le point du meilleur de Grelinette et Cassolettes (astuces, idées de présentation etc.). Pensez à vous inscrire (en bas à droite) ! Vous pourrez aussi et surtout recevoir les articles au fil de leur publication, qui n'est pas forcément régulière...

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

business network plan 29/01/2015 15:51

When it involves start-ups, figures all over the world aren’t too guaranteeing. Statistics claim that only one-tenth of just one percent associated with companies may ever achieve $250 zillion in yearly revenue within Australia. If you’re a start-up located in Australia, receiving company coaching via a business

Discount Stores 29/01/2015 14:04

The most impressive means bring in an important e-book and revel in this almost from anywhere is all through the fascinating way involving mp 3 mp3 audio books. The exact sound e-book retail stores that always comes up as soon enough as.

Historical Romance 29/01/2015 14:04

You wish kid produce that contemporary swoon book, and one hardly understand plus you hardly ever really realize what creates that contemporary swoon tale? Next examine this particular blog post because some of us will reference basic fundamentals additionally, the necessities in regard to contemporary like tale.

Branded Perfume 29/01/2015 14:03

Fragrance of varieties of manufacturers are almost always popular through persons relating to various age brackets. Fashion qualified persons world-wide monitor modern bunch in fragrance start that you can purchase. In certainty fragrances execute a large spot.

Line et Franck 06/10/2013 17:57

Au vue des phothos on espere que la ceuillette etais bonne!!!

cuisinetcigares.com 01/10/2013 13:21

J'ai bien ri en lisant ton billet ... et nous pratiquons le même sport ! tranquille les après-midi, no stress, dans nos petits coins à nous, pour preuve cette première cueillette :
http://www.cuisinetcigares.com/article-mes-muffins-aux-cepes-et-girolles-apres-une-cueillette-prometteuse-120304241.html
Mais j'ai moins ri le jour où nous sommes tombés nez à nez avec une bande de c... chasseurs (tiens çà commence avec la même lettre) ! j'ai jamais couru aussi vite en forêt que ce jour là !!!
On espère une année fructueuse ... pour pouvoir en sécher le plus possible :)
Belle semaine à toi et @ bientôt
Sandy

Chris 30/09/2013 07:14

Pas la peine que je prenne des risques, je n'y connais absolument rien !
Bises et bon lundi !

Evelyne 30/09/2013 06:32

Coucou Isa! oui c'est parti la saison des champignons on adors chez nous, Dimanche après midi nous avons trouvé un plein panier de cèpes de bordeaux , quelques coulemelles et une la chance d'avoir
encore eu une poignée de girolles ! tes conseils sont très utiles car ici ils y a beaucoup de chasseurs . La pluie et la chaleur vont elles nous apporter de belles poussées? ici en Essonne je crois
qu'on va ^être gâter. bonne journée

mayalen 29/09/2013 20:14

je vois que tu connais le sujet et les us et coutumes sur le bout des doigts! Il en va de même par ici...
ça doit sentir drôlement bon dans ta cuisine ce soir! bon app' et bonne nuit!

BMéline 29/09/2013 19:42

Bonsoir Isa-Marie,
Bien lu tes recommandations et tes leçons mais voilà qu'ici les cèpes sont absents et je n'ai que des bolets... en ce qui concerne la prudence, il en est de même chez moi... et même si le
champignon est plus goûteux chez toi, je vais à la "chasse" aux bolets parée telle que toi....
belle fin de journée de dimanche, bise
Jacqueline