Risotto aux Cèpes au Cuisine Companion... Une Révolution dans ma Cuisine

Publié le par Isa-Marie

Le Risotto est un plat délicieux, délectable, "doudou". Mais un brin égoïste tout de même. Il demande qu'on s'occupe de lui, qu'on le poupoune, qu'on le tourne à la cuiller en bois (percée qui pis est) pendant 18 minutes au moins...
Eh bien non, pas forcément ! Depuis que je découvre mon "Cuisine Companion" la cuisine prend un relief différent.
Et cette fois, le risotto, je l'ai préparé en jardinant, j'ai fait le tour des aromatiques qui poussent au potager, j'ai déplanté quelques pieds de pimprenelle pour les repiquer ailleurs, et lorsque j'ai entendu mon CC sonner, de loin, j'ai appelé à maisonnée à table : c'était fin prêt !
J'entends d'ici les puristes ronchonner, dire qu'il faut d'abord nacrer le riz, le nourrir de bouillon etc... Pas de problème. C'est bien ce qu'a fait mon CC !
Au moment de servir un peu d'huile pimentée comme on me l'avait demandé et zou, régal !
Pour ceux qui n'ont pas le Cuisine Companion, la recette du risotto "classique" est juste après...RisottoT.jpgPour quatre personnes, il faut :
300 gr de riz Arborio
4 échalotes
10 cl d'huile d'olive bio de première pression à froid
8 cl de vin blanc sec
90 cl de bouillon de volaille
5 cèpes d'apparat décongelés (ou des cèpes désydratés)
30 gr de parmesan
15 gr de beurre (ici succédanné végétal)
Sel et poivre du moulinCCR.jpg

Action :
Placer le couteau mélangeur dans le Cuisine Companion. Eplucher les échalotes et les couper en dés. Les déposer dans le robot avec l'huile d'olive et lancer le programme P1 sans le bouchon pour 7 minutes. Lorsque le minuteur indique qu'il reste 4 minutes ajouter le riz, lorsqu'il indique qu'il ne reste qu'une minute, ajouter le vin blanc.
A la fin du programme verser le bouillon de volaille, les cèpes coupés en dés (décongelés ou déshydratés), le sel et le poivre et lancer le programme mijoter P3 à 95° pour 20 minutes avec le bouchon. a la fin de la cuisson, ajouter le parmesan et le beurre et mélanger délicatement. Rectifier l'assaisonnement et servir aussitôt ! 

Demain je tes les confitures au Cuisine Companion.

Dans quelque temps je vous ferai un récapitulatif des avantages et éventuels inconvénients (si j'en trouve) du Cuisine Companion... J'ai déjà une série d'avantages à lister : moins de vaisselle, gain de temps, recettes réussies, intéressant pour ceux qui ont une petite cuisine ou deux plaques sommaires comme cela arrive en vacances en camping (je suppose car je n'en fais pas) ou pour les étudiants gourmets...
 

Recette sans Cuisine Companion, et avec du Mont d'Or :
C’est un risotto particulièrement gourmand ! Si on ne dispose pas de cèpes, on peut le préparer avec d’autres champignons de saison, frais ou réhydratés. Dans le cas de champignons séchés,  utiliser leur eau de trempage pour la cuisson du riz, avec le bouillon de volaille.
Le Mont d’Or est ajouté en fin de cuisson mais on propose la boîte à table, à disposition des gourmands, qui ne manqueront pas de s’en régaler

Pour quatre il faut :
300 gr de riz Arborio ou Carnaroli
Quatre cèpes
Un verre de vin jaune (qu'on pourrait remplacer par du vin blanc sec)
Du bouillon de volaille (je le fais moi-même et je le congèle par portions de 1 litre pour en avoir toujours à disposition)
2 cs de Mont d'Or puis la boîte à disposition des gourmands pour en rajouter
Les feuilles de trois branches de persil plat
Deux échalotes
Un filet d'huile d'olive
Les cerneaux de quelques noix
Sel et poivre du moulin
Quelques baies roses

Action :
Préparer le bouillon de volaille, maison ou version cubes, de façon qu'il soit à disposition, bien chaud.
Vérifier les cèpes, couper le bout terreux, les épousseter et les couper en lamelles. Les assaisonner et les faire revenir dans un filet d’huile d’olive avec les feuilles de persil plat ciselées et une échalote émincée. Réserver les plus beaux morceaux au chaud pour la présentation. Garder les autres pour la cuisson du risotto. 
Émincer la deuxième échalote et la faire revenir dans l'huile d'olive. Ajouter les morceaux de cèpes choisis pour la cuisson (tandis que les plus beaux, gardés pour la présentation, restent au chaud). Verser le riz et le faire nacrer (il devient translucide mais ne colore pas) en remuant avec une spatule en bois. Verser le verre de vin blanc sur le riz toujours en remuant, jusqu’à ce qu’il soit évaporé. Puis ajouter  une louche de bouillon et ainsi de suite pendant 16 minutes. Le riz cuit 18 minutes en tout. Deux minutes avant la fin de la cuisson, ajouter le Mont d'Or en petits morceaux pour qu'il commence à fondre mais qu'il reste encore perceptible.
Servir de suite, avec les cèpes réservés au départ, les cerneaux de noix concassés et les baies roses qui apportent du croquant, et la boîte de Mont d'Or à disposition, dans laquelle les gourmands retourneront piocher…

La photo de cete recette est ici click...

 

 

Vous aimez mes recettes, astuces, idées de présentation ?
Inscrivez vous à la Newsletter  (tout en bas à droite) pour être prévenu de la publication de mes articles ! Ou abonnez vous à ma page facebook ici ...
 
 
 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Jacynthe 29/10/2014 20:37

Première recette avec le compagnon. Formidable J ai mis plus des cepes frais(environ500g) un peu plus de beurre et de parmesan. Meilleur qu au restaurant. Bravo à Grelinette

Julie 14/03/2014 19:12

Coucou et merci pour ta recette . Je compte la faire demain midi avec des cèpes décongelés qui sont en tranches. Peux tu me dire en terme de grammes ce que représentent tes 5 cèpes d'apparat . Je compte aussi adapter les quantités pour 6 bons mangeurs à ton avis ça passe dans le CC??? Merci !!!

flores 24/01/2014 22:57

Ce risotto "franc-comtois" est une belle découverte pour moi!L'alliance riz-cèpes-vin jaune-mont d'Or me paraît sublime.A faire très vite sans C.C. hélas pour le moment....

axoulle 24/01/2014 18:20

hum un risotto de cèpes bravo moi j'adore ca

Lylou.Anne 24/01/2014 18:02

Oh mon dieu, ce risotto au mont d'Or restera un fantasme.... complètement interdit par le régime !!!!
Tu es une tentatrice Isa.
Gros bisous.
Lylou

Méline 24/01/2014 16:08

Bonjour Isa-Marie,
Je n'ai pas de CC mais je cuisine mon risotto de façon très personnelle et sans problème pour un résultat excellent, cela dit... je reconnais que cet ustensile est souverain...
Quant au risotto "fait main"... il me semble terriblement franc-comtois et peu "italianisant" mais tellement délicieux que je veux bien partager ce plat parfumé de Mont D'Or et sublimé au savagnin
du Vin Jaune... ce doit être sublime...
Je te souhaite une excellente fin de journée de vendredi, bise amicale
Jacqueline

LadyMilonguera 24/01/2014 09:38

Il me plait bien ton risotto...

MADO 24/01/2014 08:33

Merci pour cette belle recette. J'ai le thermomix et il fait ça très bien et en plus il pèse. Certes il est un peu bruyant, mais comme j'ai 2 cuisines, il est installé dans ma cuisine d'été. Bonne
journée.