Terrine de Poulet aux Olives

Publié le par Isa-Marie

Elle a une saveur du sud, elle est très parfumée et elle demande bien plus de temps de préparation que de dégustation par les gourmands…

J’aime son côté marbré, cette présentation est contrastée, pourtant elle se tient bien les tranches sont juste parfaites.

Je ne me lasse pas de préparer des terrines qui sont certainement ma spécialité. A l’automne j’en concocte au moins une par semaine et elles sont toujours très différentes.

C’est un des héritages que je tiens de ma grand-mère solognote qui régalait toujours de grandes tablées de chasseurs avec ses plats savoureux.

Comme elle par contre j’ai une propension à cuisiner à la vue, je sais lorsque je prépare ma farce si la consistance est bonne ou si je dois ajouter quelque chose pour que la texture soit moelleuse et que les épices soient correctement dosée.

Alors je vais essayer de restituer correctement ce que j’ai fait car je n’ai pas vraiment pris de notes en faisant mes mélanges…

Terrine de Poulet aux Olives

Pour une petite terrine de 10 cm x 15 cm il faut :
250 gr de poulet fermier
80 gr d’olives noires (poids avec les noyaux)
2 tranches de pain de campagne
Les feuilles de 15 branches de persil plat
Les feuilles de 3 branches de sarriette
2 échalotes
20 cl de crème (ici de soja)
2 œufs
Sel et poivre du moulin
Herbes de provence séchées

Terrine de Poulet aux Olives

Action :

Faire tremper le pain dans la crème jusqu’à ce qu’il soit mou.

Ciseler le persil au couteau et réserver.

Couper les échalotes en petits dés et réserver.

Dénoyauter les olives et les couper grossièrement.

Couper la moitié de viande de poulet en dés d’environ 1 cm ½.

Au mixeur plongeant hacher le reste de poulet avec le pain imbibé, les œufs, 2 belles pincées de sel, 2 belles pincées de poivre, 2 belles pincées d’herbes de provence et la moitié des échalotes en dés.

Ajouter à la préparation qui doit être crémeuse les dés de poulet, le reste des échalotes, le persil et la sarriette.

Chemiser la terrine de papier sulfurisé et verser la préparation. Cuire au bain marie 45 minutes à 180°. Laisser refroidir puis entreposer au fridge une journée avant de déguster. Se régaler !

 

NB : si vous aimez les plantes et le jardinage, je viens d’ouvrir le jeu pour gagner vos entrées gratuites à Saint Jean de Beauregard et c’est ici click !
 

Vous aimez mes recettes, astuces, idées de présentation ?
Inscrivez vous à la Newsletter (tout en bas à droite) pour être prévenu de la publication de mes articles ! Ou abonnez vous à
ma page facebook ici ...

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Neaira 16/09/2014 08:51

je ne fais pas de terrine, j'ai toujours cru que c'était super compliqué à faire !
et pourtant ça a l'air tout simple en fait ! et super bon en plus ^^
bises

escargotine 06/09/2014 21:20

une belle idée à suivre - bisous fleuris du soir

marie 05/09/2014 20:00

Meme par manque de temps, ne peut m'empécher de répondre , tellement ta terrine de poulet "me fait de l'oeil " avec ttes ses saveurs qui ont du s'échapper pendant la cuisson ( j'aime celà! la maison parfumée par la cuisine et plus tard avec les fragances des fleurs !!!! ) et à la dégustation : je testerai qd seule car en ce moment court partout ( la date rapproche, et les détails aussi : lunettes, réveil , ......) : merci de ce partage parfumé : amicalement : marie.

Danièle 05/09/2014 13:09

Recette bien appétissante.
Faut-il couvrir la terrine durant la cuisson?
Merci

Isa Marie 05/09/2014 14:06

Coucou chère Mayalen,
En fait il n'y a pas de gras dans la terrine. Le liant est juste composé des ingrédients mixés. C'est une terrine plutôt diététique, comme toutes les recettes du blog d'ailleurs...
Très belle journée
Amitiés

mayalen 05/09/2014 13:58

une belle idée!
la partie grasse, c'est seulement les olives noires?
ou bien laisses-tu aussi la peau du poulet?
bonne journée à toi!

Isa Marie 05/09/2014 13:16

Bonjour Danièle,
Je ne l'ai pas couverte. Par contre j'ai saupoudré ma terrine d'une petite couche d'herbes de provence.
Amitiés d'Isa-Marie