Confitures de Rhubarbe et petites considérations sur les recettes adaptées aux saisons

Publié le par Isa-Marie

On ne pratique pas la même recette de confitures de rhubarbe selon la saison. Maintenant, fin juin, je ne suis pas le même procédé qu'au printemps...

Confitures de Rhubarbe et petites considérations sur les recettes adaptées aux saisons

En tout début de saison les tiges de rhubarbe sont toutes pimpantes, et surtout plutôt tendres. On a à peine besoin de les éplucher. Elles cassent comme du verre. Maintenant, en été, il vaut mieux ôter ces filaments un brin coriaces qui les traversent. Et cela ira en s'accentuant jusqu'à l'automne. Ce qui m'amène à rappeler qu'on peut cueillir la rhubarbe toute la saison où elle est belle. Voilà pour la texture.

Pour la composition, il vaut mieux aussi s'adapter. et cela change avec la météo. Actuellement il fait très chaud, mais la rhubarbe que je viens de cueillir est tout de même gorgée d'eau. On l'oublierait presque mais il y a encore peu de temps il  tombait des hallebardes (cats and dogs) et l'eau a imprégné la rhubarbe... Ce n'est pas grave du tout, il faut juste le savoir et la cuisiner en conséquence. On voit tout de suite à quelle rhubarbe on à faire, tiges sèches ou ligneuses ou aqueuses... Pour moi c'était plutôt la version aqueuse... 

Donc j'ai commencé par éplucher puis peser les tronçons. Et je leur ai ajouté du sucre de canne bio (70 % environ) et les ai laissés macérer une nuit après les avoir bien remués. J'ai aussi râpé avec de la fève Tonka (fruit du teck, ce bois dont on faisait beaucoup de meubles dans les années seventies)... Cela m'a permis de récupérer de l'"Eau de rhubarbe" dont je vous ai parlé en détail ici click...

Confitures de Rhubarbe et petites considérations sur les recettes adaptées aux saisons

Puis j'ai cuit les carrés de rhubarbe "au chaudron", dans ma bassine en cuivre Baumstal pendant un quart d'heure. Et j'ai à nouveau laissé macérer au frais, à couvert, dans le cellier.  A couvert c'est à dire "au contact" avec du papier sulfurisé directement sur les fruits et leur jus...

Confitures de Rhubarbe et petites considérations sur les recettes adaptées aux saisons

Et le lendemain j'ai recuit le tout 20 minutes, après avoir encore ôté du jus, qui était comme un délicieux sirop, que j'ai utilisé autrement.

Bientôt je vous parlerai de mon autre cuisson de rhubarbe, à sec... Mais une chose à la fois ! Et... Attention, je vous ai vus ! Une tartine de confiture à la fois aussi !

NB : le top du délice, je l'ai découvert en Angleterre. c'est l'association de glace à la vanille, avec des rondelles de banane mûre et de la confiture de rhubarbe. Si on est vraiment gourmand on ajoute du sirop d'érable...

 

 

Vous aimez l'esprit de Grelinettes et Cassolettes ?
Alors laissez vos commentaires, donnez vos avis... C'est ce qui enrichit le blog et le fait vivre ! Moi aussi j'adore vous lire !

Publié dans Recettes : Confitures

Partager cet article

Repost0

Commenter cet article

Sigrid 28/06/2018 10:53

Merci pour cette recette, et surtout pour la toute dernière !!!!

ManueB 28/06/2018 06:54

quasiment pas de rhubarbe au jardin elle ne veut pas pousser :-( donc pas de confiture cette année !
elle doit être délicieuse avec ce mode de cuisson en plusieurs fois !

bonne journée

manue :)