Pommes de Terre Grenaille à l'Huile d'Olive et à la Sarriette et réflexions sur le "brulé" vs "croustillant"

Publié le par Isa-Marie

C'est un petit délice, un accompagnement parfait pour à peu près tous les plats salés... La grenaille est fondante mais se tient bien, d'ailleurs une légère croustillance s'est faite sur les pourtours, elle est parfumée, parfaite à mon sens. Et surtout elle n'est pas caramélisée du tout... Tout est dans le dosage de la seconde cuisson, qui permet ce croustillant sans brûler...

Pourquoi ai je cette aversion pour les aliments caramélisés ? Qu'il s'agisse de pommes de terre un peu brulées, de BBQ, de tartes sucrées passées exprès au chalumeau pour apporter de la couleur et du contraste, je ressens cela comme un genre d'hérésie, d'abord au point de vue du goût, cela déçoit mes papilles, et parce que jjje sais que ce n'est pas digeste, le brûlé crée des molécules qui n'existent pas, qui affolent les fonctions de l'intestin... Je préfère largement le stade juste au dessus, le juste doré, le bien dosé qui me semble plus solaire et délicieux... Et vous ?

Pommes de Terre Grenaille à l'Huile d'Olive et à la Sarriette et réflexions sur le "brulé" vs "croustillant"

Pour deux il faut :

Une dizaine de petites pommes de terre grenaille
Deux échalotes
Un petit bouquet de sarriette
Huile d'olive bio de première pression à froid
Sel et poivre du moulin
Fleur de sel

Action :

Cuire les pommes de terre à la vapeur mais pas trop,  jusqu'à ce qu'un couteau puisse entrer sans trop de résistance. Passer les pommes de terre sous l'eau froide et les éplucher, la peau doit venir très facilement.

Faire revenir les échalotes émincées grossièrement dans un généreux filet d'huile d'olive puis y faire rôtir la grenaille assaisonnée et accompagnée de sarriette, à feu doux jusqu'à ce qu'une petite croûte se forme tout autour. Parsemer de fleur de sel... Se régaler !

Nb : la fleur de sel est apportée à la toute fin pour que les cristaux ne fondent pas et restent croquants, pour jouer leur rôle d'exhausteurs de goût. Cela n'empêche pas de saler, modérément, la grenaille pendant la deuxième cuisson, à la poêle...

 

 

Partager cet article

Repost0

Commenter cet article

Une Petite Faim 24/01/2020 21:00

avec la fleur de sel, un régal, bisous

Françoise 21/01/2020 16:12

Merci pour cette nouvelle recette qui a l’air délicieuse.
En ce qui concerne mes goûts... J’aime la cuisine saine et digeste mais... je ne sais si je dois l’avouer : j’adore aussi les crèmes brûlées...
Belle journée

azalee 21/01/2020 08:12

tout à fait d'accord, le brulé n'est pas bon pour la santé, ni au gout.... pas de problème avec la cuisson à la vapeur. J'adore toutes les sortes de pommes de terre, les grenailles, la ratte , les roses aussi....
le BBQ c'est une horreur !