22 juillet 2014 2 22 /07 /juillet /2014 07:56

Ces petits croustillants sont un délice pour qui aime la sauge bien sûr. Elle est légèrement amère, un peu camphrée et ce parfum tout particulier est contrebalancé et mis en valeur à la fois avec le croustillant de la feuille de brick et le moelleux du fromage de chèvre…

Parce que quand on se retrouve le soir, avant dîner, on a bien envie de papoter en grignotant quelque chose de différent…

Un grand succès !

Bricks de Sauge au Chabichou du Poitou

Pour deux (ou quatre) il faut :
12 feuilles de sauge
3 feuilles de brick
QS de Chabichou
huile d’olive de qualité
Piment d’Espelette

 

Bricks de Sauge au Chabichou du Poitou

Action :
Couper les feuilles de brick en quatre et tailler les arrondis de façon à obtenir des rectangles de la hauteur des feuilles de sauge.

Garnir chaque rectangle d’un tout petit peu de fromage et d’une feuille de sauge. Plier. Enduire d’huile d’olive à l’aide d’un pinceau de cuisine. Saupoudrer de très peu de piment d’Espelette.

Passer sous le grill du four rapidement, des deux côtés, attention ca va très vite.

 

 

Aviez vous lu mon petit topo sur la sauge ? C'était ici click

 

 

 

Vous aimez mes recettes, astuces, idées de présentation ?
Inscrivez vous à la Newsletter (tout en bas à droite) pour être prévenu de la publication de mes articles ! Ou abonnez vous à
ma page facebook ici ...

Partager cet article

21 juillet 2014 1 21 /07 /juillet /2014 20:04

J’ai passé l’après midi en réunion à Paris et j’avoue avoir eu un plaisir fou à rentrer dans ma campagne et marcher pieds nus dans l’herbe…

Multiplions…
A cette période ci de l’année les multiplications de fleurs sont sur le point de commencer. Les capucines ont déjà fleuri et commencent à produire de jolies graines dodues et rainurées. Ce sera bientôt le moment de… continuer de ne rien faire et les laisser se ressemer spontanément (c’est le cas au potager) ou en collecter un peu pour en offrir, en échanger, en déplacer ailleurs au jardin…

Les myosotis et les ancolies se sont déjà ressemées spontanément, la bourrache aussi. Le mieux est de les laisser en place jusqu’à l’année prochaine, on verra bien où les ré installer.

Il y a environ trois ans, une copine qui a un jardin de rêve, et très grand, m’a coupé quelques branches de rosier. J’étais admirative devant ces pompons carmin, denses et si parfumés. Elle m’a conseillé de les replanter où je voulais au jardin, en ôtant les feuilles du bas et de les oublier. C’est ce que j’ai fait. Je viens de les retrouver, les branches ont pris et j’ai maintenant de vraies pousses. Combien de temps vont-elles mettre avant de fleurir ? Aurai je les mêmes fleurs ? A vous de tenter ! Je n’imaginais pas que les boutures de rosier soient si faciles ! Et si cela donne des églantiers ce sera tant mieux…

Miscellanées de Jardin

Je me souviens de ces cosses de pois sauvages couleur fushia chipées au détour d’un chemin. Je les ai semés un peu au hasard immédiatement. Maintenant ils refleurissent tous les ans, au pied d’un cerisier et dans la rocaille d’aromatiques. Leurs tiges volubiles enlacent tout sur leur passage, leurs fleurs sont magnifiques, on dirait des papillons…

La glycine relance des lianes chercheuses de soleil : je vais envisager quelques marcottes,  je connais quelqu’une qui en voudra peut être si celle de l’année dernière n’a pas pris…

Je dis « zut » à ceux qui ne comprennent pas mon carré d’orties… quoique de plus en plus de gens y réfléchissent à leur tour depuis que dans les magasins bio, et pas que, on nous vend des flacons de velouté d’orties…

J’adore ces fleurs bleues de chicorée, si délicates, qui s’épanouissent tôt le matin et se ferment vers 10 heures lorsque le soleil est déjà trop fort. Leur bleu est intense, elle ont un côté sauvage et sage à la fois…

La sarriette, l’origan, la marjolaine fleurissent à tour de bras en ce moment… Est-ce que je les laisse faire ou bien je leur fais une coupe sage pour que les pieds ne se déplument pas à la base ?

On verra tout cela demain !

Ca fait un bien fou de retrouver le jardin après avoir pris le métro en plein été !

Et vous que vous inspire le jardin… le votre ou celui des autres ?

 

 

Vous aimez mes recettes, astuces, idées de présentation ?
Inscrivez vous à la Newsletter (tout en bas à droite) pour être prévenu de la publication de mes articles ! Ou abonnez vous à
ma page facebook ici ...

Partager cet article

Published by Isa-Marie - dans Tour au Jardin
commenter cet article
21 juillet 2014 1 21 /07 /juillet /2014 06:54

Ils sont toniques avec leurs feuilles de menthe et le croquant des carottes et du concombre. On peut les préparer pour emporter en randonnée, ils sont si rafraichissants !

Ou ils peuvent composer un diner léger et savoureux.

Dans tous les cas on s’en régale en faisant des scronch scronch : ils sont tout croquants !

Je les ai servis avec une sauce de soja agrémentée d’échalote hachée très fin.

Rouleaux de Fraîcheur

Pour quatre il faut :  
8 galettes de riz (magasins asiatiques)
8 crevettes bouquet
4 carottes
Un concombre Noa
24 feuilles de menthe
Un bocal de pousses de soja

Matériel :
Un assiette plate
Un torchon propre

Action :
Peler les carottes et les couper en bâtonnets. Faire la même chose avec le concombre.

Couper les crevettes en deux dans le sens de l’épaisseur et ôter le boyau noir.

Plier le torchon en quatre et le placer devant soi. Répartir tous les ingrédients à portée de main.

Placer une galette de riz dans l’assiette plate et la recouvrir d’eau. Attendre quelques instants pour qu’elle d’hydrate et la soulever délicatement pour la poser sur le torchon.

Au milieu de la galette, placer dans le sens de la longueur deux demi crevettes. Les recouvrir de trois feuilles de menthe. Puis placer des bâtonnets de carottes et de concombre et des pousses de soja.  Replier la galette sur deux côtés, puis rabattre un côté opposé, et la rouler sur elle-même pour former un rouleau. Continuer jusqu’à épuisement des ingrédients en les répartissant pour former 8 rouleaux. Ne pas hésiter à bien les serrer, les galettes de riz ne sont pas si fragiles.

Les poser au fur et à mesure sur une assiette ou dans un récipient lisse, pour qu’elles ne collent pas.

 

 

Vous aimez mes recettes, astuces, idées de présentation ?
Inscrivez vous à la Newsletter (tout en bas à droite) pour être prévenu de la publication de mes articles ! Ou abonnez vous à
ma page facebook ici ...

Partager cet article

20 juillet 2014 7 20 /07 /juillet /2014 16:57

Voilà le carnet de cuisine de famille idéal !

Il est vintage à souhait avec sa couverture à carreaux, son format cahier d’école d’antan, sa calligraphie appliquée et ses dessins à l’ancienne…

Je l’ai saisi avant tout pour son aspect délicieusement suranné.

C’est à peu près le carnet de recettes de famille qu’on aurait aimé retrouver dans une vieille malle au fond d’un grenier de maison de campagne.

Ah les dessins de marmites rebondies, de tresses d’ail à l’ancienne, de potirons rétro un peu comme sur les planches botaniques…  J’adore !

Recettes des Dimanches en Famille

Un petit coup d’œil aux recettes ?

C’est là toute la tradition de la cuisine française ! Pot-au-feu, Coq au vin, Blanquette, Navarin… Elles évoquent toutes quelque chose d’affectif, on y sent de la générosité et ce je ne sais quoi de rassurant… Je craque !

Recettes des Dimanches en Famille

Le prix ?

A peine plus que celui d’un cahier, justement…

Et ce qui est génial, c’est que dans la même série, on trouve les Confitures, compotes et fruits en bocaux, les meilleurs gâteaux de maie, les Tartes, quiches et tourtes maison, le meilleur de la cuisine bretonne…

Recettes des Dimanches en Famille

Je ne sais pas ce que vous en pensez, mais moi, je suis fan !

Recettes des Dimanches en Famille
Les Petits Cahiers Larousse
22 cm x 17 cm
64 pages
ISBN 9 782035 900432
Mai 2014
4,99 €
Editions Larousse

 

 

Pour retrouver ma sélection de livres de cuisine et de jardinage, suivre ce lien

Vous aimez mes recettes, astuces, idées de présentation ?
Inscrivez vous à la Newsletter (tout en bas à droite) pour être prévenu de la publication de mes articles ! Ou abonnez vous à
ma page facebook ici ...

Partager cet article

20 juillet 2014 7 20 /07 /juillet /2014 09:58

Les soles sont très fines et très fragiles et je trouve que la cuisson au four leur convient parfaitement.

Pour qu’elles ne se collent pas au fond du plat et qu’on puisse les retirer sans les abimer, je dépose des échalotes émincées dessous.

Les échalotes les parfument et permettent de les saisir parfaitement avec une spatule après cuisson.
Et je ne les retourne pas pendant la cuisson.

Un peu d’huile d’olive mêlée de vin blanc et de jus de citron suffisent à les parfumer, avec quelques branches de sarriette…

Soles au Four, Vin blanc et citron

Pour deux il faut :
Deux soles bien fraîches et parées
Un verre de vin blanc sec
Un trait d’huile d’olive bio de première pression à froid
Deux échalotes
Un citron bio
Persil
Sel et poivre du moulin

Action :
Emincer les deux échalotes et les répartir dans le plat à four, à l’emplacement des soles.

Assaisonner les soles.

Poser les poissons sur les échalotes.

Verser le vin au fond du plat et avec un pinceau de cuisine, enduire les soles d’huile d’olive. Parsemer de sarriette et enfourner à 180° pour 15 à 20 minutes.

Pour savoir si les soles sont cuites il suffit de passer la lame d’un couteau pour légèrement dégager l’arête centrale. Si elle est encore rosée, c’est trop tôt, et si elle est blanche et opaque, les soles sont cuites.

Pendant la cuisson, hacher le persil au couteau, très finement. Servir avec le persil ciselé et un jus de citron.

La question qui se pose est de savoir si on ôte la peau ou si on la laisse… Ici je l’ai fait ôter.

Vous aimez mes recettes, astuces, idées de présentation ?
Inscrivez vous à la Newsletter (tout en bas à droite) pour être prévenu de la publication de mes articles ! Ou abonnez vous à
ma page facebook ici ...

Partager cet article

19 juillet 2014 6 19 /07 /juillet /2014 15:22

Provence rime souvent avec vacances, non ? Ce livre est plein d’été ! Il propose 70 recettes plein sud, faciles et à la portée de toutes et tous…

Après avoir fait le point du matériel et des ingrédients spécifiques (laminoir, tian, cocotte en fonte…, safran, « graisn » d’ail, petit épeautre…) Estérelle Payany passe en revue quelques techniques comme la préparation des artichauts violets (on les « tourne »), celle des coings (souvent très durs), des raviolis, des calamars… elle donne des astuces pour découper des calissons sans pour autant avoir de moule spécifique et on file en cuisine !

Provence, Fait Maison…

Ce que j’aime dans ce livre c’est la diversité : recettes de légumes, de poissons et fruits de mer, plats de fêtes, recettes à grignoter avec les doigts…

Et ce que j’adore c’est qu’on y retrouve les grands classiques : Aîgo boulido, Artichauts en barigoule, Ratatouille, Tian…, comme des plats moins connus : le Crespeou, le Papetone, les adorables petits Tourtons…

Provence, Fait Maison…

Certaines sont très simples, comme la salade niçoise, d’autres d’un niveau plus technique, comme les pieds paquets…

Provence, Fait Maison…

Ce livre est à découvrir maintenant, ses recettes sont parfaitement de saison ! Et à garder dans sa cuisine toute l’année, pour toujours avoir du soleil dans les assiettes !

 

Provence, Fait Maison…

A noter : toutes les explications sur les plats, les traditions, en marge des recettes, c’est le petit « plus » qui fait qu’un livre de cuisine est plein d’attrait !

 

Provence
Estérelle Payany
19,5 cm x 23 cm
192 pages
9,95 €
ISBN 9 782012 318052
Editions Hachette Pratique

 

 

Pour retrouver ma sélection de livres de cuisine et de jardinage, suivre ce lien

Vous aimez mes recettes, astuces, idées de présentation ?
Inscrivez vous à la Newsletter (tout en bas à droite) pour être prévenu de la publication de mes articles ! Ou abonnez vous à
ma page facebook ici ...

Partager cet article

19 juillet 2014 6 19 /07 /juillet /2014 13:54

On les sert bien fraîches, on hésite à les transformer en top de bruschette et finalement on les picore à l’apéritif, avec un verre de Chardonnay Soif d’Evasion de l’Ile de Ré…

Moules à l’Escabèche, au Soif d’Evasion de l’Ile de Ré

Pour deux il faut :
500 gr de moules de Charron
2 oignons blancs avec leurs fanes
Deux verres de vin blanc Chardonnay Soif d’Evasion (que vous pouvez remplacer par un bordeaux blanc)
2 tomates cerises
1 cc de concentré de tomate
3 branches de thym
1 feuille de laurier
Un trait d’huile d’olive bio de première pression à froid
Poivre du moulin
Piment d’Espelette

Moules à l’Escabèche, au Soif d’Evasion de l’Ile de Ré

Action :
Nettoyer les moules ou les vérifier (celles de Charron, les meilleures avec celles de la Baie du Mont Saint Michel à mon sens, sont vendues prêtes à cuire).

Emincer finement les deux oignons blancs et leurs fanes.

Couper les tomes en dés.

Faire revenir la moitié des oignons dans un filet d’huile d’olive, avec le thym et le laurier. Laisser nacrer puis ajouter le vin blanc. Le faire chauffer à feu vif puis verser les moules. Poivrer. Oter du feu dès que les moules sont ouvertes.

Passer le jus et le mettre à réduire avec le concentré de tomates et les tomates. Ajouter un trait d’huile d’olive.

Décoquiller les moules et les immerger dans la sauce. Rectifier l’assaisonnement en ajoutant du piment d’Espelette et le reste d’oignons et fanes. Entreposer au frais une journée avant de déguster.

 

 

Servir avec des tranches de pain de campagne légèrement grillées et un Chardonnay Soif d’Evasion bien frais…*

*A consommer avec modération

Vous aimez mes recettes, astuces, idées de présentation ?
Inscrivez vous à la Newsletter (tout en bas à droite) pour être prévenu de la publication de mes articles ! Ou abonnez vous à
ma page facebook ici ...

 

Partager cet article

18 juillet 2014 5 18 /07 /juillet /2014 15:54

Avoir un potager devient une vraie passion pour tous, y compris dans les villes. Ce livre donne toutes les clefs pour cultiver des légumes lorsqu’on n’a pas de jardin, c’est à dire hors sol.

Ce type de culture suit la mouvance du développement durable et correspond à un nouvel état d’esprit, qui s’instaure simultanément chez les particuliers et chez les décideurs des structures urbaines.

Cet ouvrage explique comment s’y prendre pour prendre les bonnes décisions : quel système adopter ? Quels substrats choisir ? Comment instaurer des systèmes d’arrosage pour ces plantations spécifiques…

Cultiver ses Légumes Hors Sol, en Ville

La culture hors sol a même des avantages que le jardin traditionnel n’a pas : pas besoin de labourer, biner, buter, l’outillage est réduit au minimum.

En revanche il faut aborder des notions telles que le substrat nutritif, la mise en œuvre de structures comme la culture sur table, qui permet le jardinage à hauteur d’homme, ou la culture en balconnière, la culture en bacs à mèches, le potager textile pour tuiliser les terrasses, les toits, les balcons, les rues, et les transformer en espaces productifs... En quelques semaines un volume végétal impressionnant peut être obtenu. Les récoltes suivent…

On ne peut pas se lancer dans la culture hors sol au hasard, de vrais dispositifs doivent être choisis, en fonction des lieux et des envies de résultats.

Ce livre donne tous les shémas, toutes les structures et les bonnes adresses pour élaborer de vrais jardins de ville, avec des solutions qui n’ont rien à voir avec la culture traditionnelle, en jardin.

Dans une deuxième partie, le livre propose des fiches techniques, pour faire pousser du basilic, des tomates, des épinards, des courgettes et autres framboisiers : tout ce dont on peut rêver. Mais ces fiches sont bien différentes de celles des guides de jardinage traditionnels. Ici la précision est de mise pour maîtriser les bons substrats, les engrais (naturels), l’exposition…

Suit le chapitre sur la protection des plantes. En hors sol comme en culture traditionnelle, les végétaux ont leurs réactions, ont besoin d’une hygiène spécifique. Tout est expliqué, ainsi que les parades aux éventuels problèmes rencontrés.

J’aime ce livre parce qu’il correspond à un vrai mouvement, presque à une éthique : celle d’introduire plus de verdure en ville, parce que tout simplement nous en avons envie et besoin ! Le végétal fait partie intégrante de notre équilibre.

J’aime ce livre aussi pour sa précision très technique. La culture hors sol est si différente de la culture traditionnelle, que seul un guide rigoureux permet d’aborder ce mode de production.

Enfin j’apprécie la concision « lisible » de ce manuel, qui reste abordable à tous, le lectorat est vous, moi, tout habitant qui veut tenter l’expérience fabuleuse de faire pousser un jardin dans son environnement direct, avec de la bonne volonté et sans être un professionnel aguerri. Cependant je pense que ce livre conviendra aussi aux professionnels qui y trouveront les réponses à leurs interrogations.

L’auteur, Yohan Hubert, grenoblois, est directeur de l’Association Française de Culture Hors Sol.  Cette association a sept ans. Ce livre est le fruit de l’expérience recueillie, qui promeut une écologie urbaine et un nouveau mode de production alimentaire.

 

Vous pouvez commencer dès maintenant : et si vous aussi vous aviez un jardin en ville ?

 

 

Cultiver ses légumes hors sol
Guide pratique du potager productif en ville
Yohan Hubert
24 cm x 17 cm
160 pages
Mars 2014
ISBN 9 782841 385898
19,90 €
Editions Ulmer

 

 

Pour retrouver ma sélection de livres de cuisine et de jardinage, suivre ce lien

Vous aimez mes recettes, astuces, idées de présentation ?
Inscrivez vous à la Newsletter (tout en bas à droite) pour être prévenu de la publication de mes articles ! Ou abonnez vous à
ma page facebook ici ...

Partager cet article

18 juillet 2014 5 18 /07 /juillet /2014 09:16

Ces aubergines farcies sont un petit délice sans viande. Les céréales sont parfumées aux tomates, échalotes, olives, herbes fraîches et le Chabichou apporte saveur et liant… Un filet de tamari a parfumé l’ensemble, à vous d’essayer, c’est délicieux !

Aubergines farcies aux Céréales, petits Légumes d’été et  Chabichou du Poitou

Les céréales en question sont déjà cuites, il s’agit d’un sachet « Trio » de blé, boulghour et épeautre de chez Bjorg, que j’ai reçu avec d’autres produits pour tester les nouveautés de la marque.


La marque, je la connais bien, je vous en ai souvent parlé, je l’apprécie.
J’utilise très régulièrement dans mes recettes les bricks de crème de soja « Soja Cuisine »…


Mais ce sachet m’a particulièrement plu, pour sa praticité : les céréales sont déjà cuites, sa saveur : elles sont délicieuses, cuites « al dente » si bien qu’on peut les repasser au four dans une préparation, ou les utiliser directement, et bien sûr parce qu’elles sont bio !


Le sachet de 400 gr convient pour 4 personnes, et ici j’ai utilisé la moitié pour mes deux aubergines farcies…

Aubergines farcies aux Céréales, petits Légumes d’été et  Chabichou du Poitou

Pour deux, il faut :
Une belle aubergine bio
Un sachet « Trio de blé, boulghour et épeautre Bjorg
Deux tomates
Un quart de poivron rouge
Deux échalotes
Une poignée d’olives noires
Un demi Chabichou
Sarriette, estragon et persil frais
Sel et poivre du moulin
Un trait de tamari
Un filet d’huile d’olive bio de première pression à froid

Aubergines farcies aux Céréales, petits Légumes d’été et  Chabichou du Poitou

Action :
Verser la moitié du sachet dans un saladier en inox.

Laver les tomates et les couper en brunoise.
Laver le poivron, l’éplucher à l’économe et le couper en brunoise aussi.
Eplucher l’échalote et l’émincer finement.
Ciseler les herbes.
Dénoyauter les olives et les couper en dés.
Couper le chabichou en dés (ca colle un peu).

Mélanger tous les ingrédients et les assaisonner à votre goût avec sel, poivre, tamari.

Ouvrir l’aubergine dans le sens de la longueur, en deux parts égales. Les évider à 1 cm du bord, sans entailler la peau. Couper la chair en très petits dés et les ajouter à la préparation.

Farcir les aubergines et verser un filet d’huile d’olive. Placer dans un plat à four et enfourner à 180° pour 20 minutes, le temps de laisser les saveurs se mêler et permettre au fromage de fondre.  

Servir chaud, ou froid, se régaler !

 

 

Vous aimez mes recettes, astuces, idées de présentation ?
Inscrivez vous à la Newsletter (tout en bas à droite) pour être prévenu de la publication de mes articles ! Ou abonnez vous à
ma page facebook ici ...

Partager cet article

17 juillet 2014 4 17 /07 /juillet /2014 16:17

Je vous parle souvent des Guides du Chêne : ce sont de vraies mines d’idées ! Plein d’adresses, de bons plans, de découvertes qui sortent des sentiers battus…

Et justement, ce guide ci est un concentré de bonnes idées !

Toutes les adresses sont à Paris, donc il est idéal pour les parisiens, bien sûr, qui vont voir la plus belle ville du monde (hop, c’est dit !) sous un jour encore plus affûté, et aussi pour les vacanciers qui vont venir sur la capitale et veulent éviter les pièges à touristes…

TouteLaCulture.com

La thématique « culture à Paris » est vue à travers le prisme de chapitres clefs :

Paris Babel
Les Gamins de Pris
La nature à Paris
La Spiritualité à Paris
Chiner à Paris
Le Romantisme à Paris
L’Amérique à Paris
La Culture publique
La Culture underground
La Nuit à Paris

« Paris Babel » : ce chapitre nous emmène sur les cinq continents sans traverser le périphérique. On y trouve les adresses que seuls connaissent les gens du quartier… Un plan propose de commencer l’aventure à Montmartre, pour aller jusqu’à Ménilmontant en poussant la porte des boutiques multiculturelles et des restaus typiques, oui mais les vrais… On traverse le canal, et on se laisse guider.
Ce que j’aime c’est qu’on nous dit quoi trouver, pourquoi choisir Le Stube  (pour sa « Sachertorte ») ou Princess Crêpe (non, non, elles ne sont pas bretonnes, elles sont… Kawaï !). Ici on est comme à Tokyo, les serveuses, toutes habillées de rose parlent à peine le français, et dans un décor girly manga, on cuisine devant nous… Côté musées, on se surprend à avoir envie de découvrir le jardin japonais de l’Unesco de la place Fontenoy ou la terrasse du café de l’Institut suédois… On découvre aussi où trouver le meilleur de la culture bretonne, où manger en Inde et à prix modique, quel restau japonais choisir rue Sainte Anne (Michi au 58 bis)… Et tout plein d’autres lieux précieux à connaître…

« Les Gamins de Paris » est pour les loulous, nos petits poulbots… On nous décrypte le quartier de la Villette (plein d’endroits où les emmener), les meilleures boutiques de jouets, Débrouille et Cie, le paradis du chocolat, la Maison Verte… On sait du coup où emmener les têtes blondes pour un « goûter chansons », avec des musiciens et des idées de cadeaux à petits prix, ou pour un brunch à la déco colorée… On a l’adresse du café où pour deux euros seulement les bambins peuvent manger et se cultiver, jouer, apprendre… On sait dans quelles galeries leur faire découvrir l’art à leur portée, où est « le » Musée pour créer… Des jeux rares et des habits originaux à prix raisonnables aussi ? Des ambiances scandinaves ? Tout est dans ce bouquin !

 

TouteLaCulture.com

« La nature à Paris » propose une balade au fil des arbres. Bien sûr elle passe par la promenade plantée en longeant l’ancienne ligne de chemin de fer… et elle papillonne dans les boutiques aux produits authentiques, des quartiers où on se croirait à la campagne, des endroits zen et vrais… On a les adresses des marchés bios, des locations de vélos, de la maison du jardinage, du comité de la randonnée où on trouve des promenades gratuites et organisées (page 43, ca vaut le coup…).

« Creuse ta culture » c’est l’idée de prendre soin de soi, d’acheter durable et équitable, de prendre le temps. Je ne passe pas tous les chapitres en revue, à vous de les trouver dans ce livre car je sais, je vais encore vous tenter, mais vous me direz si ça ne vallait pas le coup !

TouteLaCulture.com

Merci aux auteurs Bérénice Clerc et Yaël Hirsch d’avoir partagé avec nous tous ces bons plans qu’on mettrait des années à trouver sinon. Ils nous font gagner du temps, ils nous permettent d’apprendre à mettre nos sens en alerte pour voir Paris différemment. Leur plume est fluide et précise, ils donnent des exemples dans le vif du sujet, pas de blablas de généralités : ce livre est plein de petits détails et de grandes perspectives. Grâce à eux, Paris prend de si belles proportions !

J’ai adoré, en plus de tout ce que je viens de vous décrire, les « Rencontres » au fil des chapitres. Des personnages se dévoilent, donnent en répondant à une grille de questions (« un lieu dans Paris où vous vous sentez extrêmement bien ? », « 3 mots pour définir Paris ? », « un lieu dans Paris où vous avez l’impression d’être ailleurs ? » etc…) leurs lectures de la capitales et là on apprend encore à voir les choses sous un angle très personnel et toujours intéressant…

C’est toujours le moment de découvrir Paris…

Vous voulez que je réponde aux questions ? Ok Mais ensuite à vous de répondre aussi, en laissant des commentaires, d’accord ?

« Un lieu dans Paris où vous vous sentez extrêmement bien ? »
Au jardin du Luxembourg. C’est mon repère, vous m’y croiserez sûrement un jour !

« 3 mots pour définir Paris ? »
Liberté nez au vent
Culture
Photos

« Un lieu dans Paris où vous avez l’impression d’être ailleurs ? »
Au Musée Guimet, grandiose…

 

 

 

Toutelaculture.com
Les Guides du Chêne
Bérénice Clerc et Yaël Hirsch
21 cm x 15 cm
160 pages
Septembre 2013
ISBN 9 782812 308444
16,90 €
Les editions du Chêne

 

 

 

Pour retrouver ma sélection de livres de cuisine et de jardinage, suivre ce lien

Vous aimez mes recettes, astuces, idées de présentation ?
Inscrivez vous à la Newsletter (tout en bas à droite) pour être prévenu de la publication de mes articles ! Ou abonnez vous à
ma page facebook ici ...

Partager cet article

Présentation

  • : Grelinette et Cassolettes
  • Grelinette et Cassolettes
  • : Mon premier fournisseur bio est mon potager ! Pour une cuisine raisonnée...
  • Contact

Courges & Légumes Anciens

 Vignette courges T 

Champignons des Bois

GrosCepeT

D'autres facettes de Grelinette sur FB

FB

Trouver Une Recette

Partenariat

 grelinette 

    Logo_France_2010.jpg  logo VIGNERONS ILE DE RE (2)    

 Garden 

  epicerie fine edelices 

 

Avec

 750 grammes logo interview-120

 

Salon du Blog de Bruxelles : j'y étais ! 6a00d83454134769e2014e8824b59a970d-800wi-copie-1 

Salon du Blog de Soissons : j'y étais ! 

SBC4

 Recettes de cuisine

 

untitled 

Libefood

Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog