23 août 2014 6 23 /08 /août /2014 08:45

Le domaine de Marqueyssac présente de magnifiques jardins très haut perchés en Périgord, au dessus de la Dordogne.

Imaginez un éperon rocheux, dans un méandre de la Dordogne qui coule à ses pieds. Et juste au dessus un magnifique château doté de jardins de topiaires, et de jardins plus sauvages aussi.

Je vous avais déjà proposé de le découvrir, de jour, ici.

Cette fois nous sommes venus en toute fin d’après midi. Le soleil affleurait juste avant de se coucher, en donnant des lumières dorées. Puis on a remarqué les chandelles qui jalonnaient les allées du labyrinthe et celles des allées d’ifs, leur lumière est devenue peu à peu plus soutenue que celle du jour. Et la nuit s’est installée.

Au fil de la promenade le paysage joue avec les ombres et les proportions changent. Le lieu devient magique, propice à la rêverie, il fait travailler l’imagination, tout est une question d’ambiance…

Au détour d’un bosquet on découvre un petit groupe de musiciens à corde, qu’on entendait depuis un moment car la nuit les sons se diffusent plus facilement. Là c’est un petit concert de piano à ciel ouvert…

Deux fées murmurent en déployant leurs ailes de lumière…

Une nuit magique…

La Nuit dans les Jardins de Marqueyssac il y a...
La Nuit dans les Jardins de Marqueyssac il y a...
La Nuit dans les Jardins de Marqueyssac il y a...
La Nuit dans les Jardins de Marqueyssac il y a...
La Nuit dans les Jardins de Marqueyssac il y a...
La Nuit dans les Jardins de Marqueyssac il y a...
La Nuit dans les Jardins de Marqueyssac il y a...
La Nuit dans les Jardins de Marqueyssac il y a...
La Nuit dans les Jardins de Marqueyssac il y a...

Vous aimez mes recettes, astuces, idées de présentation ?
Inscrivez vous à la Newsletter (tout en bas à droite) pour être prévenu de la publication de mes articles ! Ou abonnez vous à 
ma page facebook ici ...

Partager cet article

Published by Isa-Marie - dans Perigord
commenter cet article
22 août 2014 5 22 /08 /août /2014 09:00

Un soupe onctueuse à la courge musquée à la Moutarde et à la Savora, gardée au chaud sous une croûte feuilletée...

Hier soir nous avons visité les jardins de Marqueyssac, en Périgord. La visite a commencé vers 19 h, au début du coucher du soleil. La journée avait été resplendissante, il a fait très chaud. Puis peu à peu la nuit est tombée, les 2000 chandelles disséminées dans ces vastes jardins de falaise surplombant la Dordogne ont commencé à éclairer les pas des visiteurs avec une luminosité mystérieuse. L’atmosphère était enchanteresse, mais très vite la fraîcheur est tombée, puis le froid (l'été touche à sa fin... ) et l’envie d’un plat réchauffant s’est vraiment fait sentir !

En rentrant à la maison je savais exactement ce qui allait nous régaler : un velouté en croûte à la courge musquée et à la Savora !

Il ne m’a pas fallu beaucoup de temps pour le préparer, le temps de cuisson a permis de regarder les photos de cette journée de vacances. Et ça a été un régal !

Gardez la recette, moi je la fais souvent, elle est bluffante aussi lorsqu’on a des invités !

La courge musquée a été achetée au marché de Saint Cyprien, la moutarde Amora fait partie de mon épicerie de base, et la Savora aussi, même en vacances, car je sais qu’elle a toujours du succès, pour saveur unique, et pour sa jolie couleur aussi.

 

Velouté en croûte à la Courge Musquée et à la Savora

Niveau : facile
Temps de préparation : 20 minutes
Temps de cuisson : 30 minutes pour le velouté puis 20 minutes pour le passage au four

 

Matériel :
Un pinceau de cuisine
Deux mini cocottes

 

Pour deux il faut :
Une tranche de 300 gr de courge musquée
3 pommes de terre
1 cuillerée à soupe de Moutarde de Dijon Amora Fine et Forte
1 cuillerée à soupe de Savora
2 cuillerées à coupe de crème fraîche
1 pâte feuilletée

Sel
1 œuf

 

Action :
Découper la courge musquée en gros dés. Peler les pommes de terre et les couper en gros dés aussi. Les mettre dans une casserole et recouvrir d’eau. Faire bouillir doucement jusqu’à ce que les légumes soient tendres.
Retirer alors une partie de l’eau de cuisson, il faut en laisser jusqu’à mi hauteur des légumes. Les mixer au mixeur plongeant. Ajouter la moutarde fine et forte Amora, la Savora, la crème fraîche et répartir dans de petites cocottes individuelles.

Chauffer le four à 200°.
Découper deux disques dans la pâte feuilletée légèrement plus grands que le diamètre des petites cocottes. On peut prendre un bol comme emporte pièce pour s’aider.

Coiffer chaque mini cocotte d’un disque de pâte et bien appuyer tout autour pour le souder.
Casser l’œuf dans un petit ramequin et le battre. En badigeonner les disques de pâte à l’aide du pinceau.
Enfourner pour 20 minutes.

 

Très vite les chapeaux de pâte feuilletée gonflent comme des montgolfières. Les laisser dorer, puis servir bien chaud !
 

Billet Sponsorisé. On trouve plein d'autres bonnes idées de recettes Amora sur le site de 750 grammes : http://www.750g.com/amora_recettes.htm 

 

Vous aimez mes recettes, astuces, idées de présentation ?
Inscrivez vous à la Newsletter (tout en bas à droite) pour être prévenu de la publication de mes articles ! Ou abonnez vous à 
ma page facebook ici ...

 

Partager cet article

21 août 2014 4 21 /08 /août /2014 08:48

Quel bonheur de venir découvrir les Jardins du Manoir d’Eyrignac !

Le lieu est enchanteur et on se laisse séduire d’emblée par l’atmosphère unique qui règne dans cet espace de verdure apaisant et comme hors du temps !

Il est perché au cœur du Périgord noir, dans la vallée de la Dordogne, si belle et si fertile.

 

Les Jardins du Manoir d’Eyrignac

Et il est labellisé Jardin Remarquable pour son Art Topiaire exceptionnel, mis en scène à travers 20 vastes tableaux qui sont comme autant de superbes jardins de verdure ; chacun raconte une histoire différente.

On se promène en suivant un parcours qui chemine par l’Allée des Charmes, et des Ifs, taillés dans un dessin très original, en arabesques maîtrisées, à la fois gracieuses et enveloppantes, qu’on ne retrouve nulle part ailleurs.

Les Jardins du Manoir d’Eyrignac

Au moins 300 formes de sculptures végétales jalonnent le décor, avec plus de 50 000 plants d’ifs, de charmes, de buis et de lierre qui brodent ce décor teinté XVIIIème.

Comme dans une représentation théâtrale au fil de la visite on progresse de scène en scène et l’histoire se dessine…

Les Jardins du Manoir d’Eyrignac

La culture asiatique, très en vogue au XVIIIème siècle avec l’essor du commerce de la soie et des épices, et l’importance de la Compagnie des Indes et de la Chine, est omniprésente.

Il était de bon ton à l’époque de ponctuer sa décoration, intérieure et extérieure, de « chinoiseries », comme, en début de parcours la pagode chinoise, qui invite au repos et à la quiétude.

Les Jardins du Manoir d’Eyrignac

On progresse via la grandiose Allée des Vases, on est surpris par une rose des vents au sol, dessinée de pisé périgourdin, puis par de très belles Arcades néogothiques anglaises, clin d’œil à nos amis d’Outre Manche qui ont toujours été précurseurs en matière de création dans l’art des jardins.

Les Jardins du Manoir d’Eyrignac

Au détour d’une allée apparait le Manoir d’Artaban, où vécut au XVIIème siècle l’écrivain Gauthier de Costes de la Calprenède, auteur de l’expression « Fier comme Artaban »…

On aperçoit la chapelle romane et enfin le pigeonnier. Le manoir est habité par la famille, dont les générations se sont succédées dans le domaine depuis plus e 500 ans.

 

Les Jardins du Manoir d’Eyrignac
Les Jardins du Manoir d’Eyrignac
Les Jardins du Manoir d’Eyrignac

Un miroir d’eau et des parterres à la Française, le Coin des Oiseaux, la Chambre des Amoureux, l’allée de la Vierge se succèdent avec chacun leur personnalité, leur ambiance cosy ou créatrice, les hommages à Le Notre sont omniprésents. Au fil des découvertes l’espace s’ouvre, les décors s’élargissent, jusqu’à un jardin anglais, puis au Potager et au Jardin Fleuriste ou à la Pépinière.

Les Jardins du Manoir d’Eyrignac
Les Jardins du Manoir d’Eyrignac
Les Jardins du Manoir d’Eyrignac
Les Jardins du Manoir d’Eyrignac

Ces jardins constituent un fabuleux endroit de découverte, une mine d’idées aussi.

Les fiches de viste qu’on nous distribue à l’entrée donnent des astuces à appliquer dans nos propres jardins, on repart avec l’esprit plein de verdure et de projets, pourquoi ne pas, chez nous, aussi prévoir un petit corner « nursery » où faire pousser plants et boutures, un espace « Fleuriste » pour nos bouquets de maison et un potager organisé avec plantes compagnes et associations de couleurs…

Ce qui est sûr c’est qu’on hésite entre ifs et buis, l’idée de quelques topiaires germe progressivement, décidément les Jardins du Manoir d’Eyrignac sont envoûteurs et inspirants…

 

Il y a quelque temps j'ai présenté le livre de recettes de Capucine et Patrick Sermadiras, propriétaires du Manoir d'Eyrignac, c'était ici click...

 

Le Site des Jardins du Manoir d'Eyrignac est ici click

 

Vous aimez mes recettes, astuces, idées de présentation, escapades ?
 

Pensez à me le dire dans vos commentaires, c'est très important...
 

Et inscrivez vous à la Newsletter (tout en bas à droite) pour être prévenu de la publication de mes articles ! Ou abonnez vous à ma page facebook ici ...

Partager cet article

Published by Isa-Marie - dans Perigord
commenter cet article
20 août 2014 3 20 /08 /août /2014 14:51

Pour ces vacances en Périgord nous louons une grande maison à Sarlat.

Et j’ai remarqué dans la ville plusieurs points de lecture vraiment bien « vus », qui partent d’un bon principe et d’un état d’esprit qu’on devrait trouver plus souvent.

Boites à Lire en Périgord

Il s’agit de « Boîtes à lire » : de mini bibliothèques de verre sont installées dans au moins deux points stratégiques (peut être y en a-t-il d’autres ?). On y dépose un livre si on veut et on prend un livre en échange si on veut. Le troc est ouvert à tous et repose juste sur une certaine éthique et un bon état d’esprit.

Bon bien sûr je n’y ai pas vu de « Pléiades » dans les boîtes mais l’idée est belle, dans le même esprit que les « incredible edibles », que j’ai aussi croisés en rando, dommage, j’étais déjà un peu à la traine et je n’ai pas pris le temps de récupérer mon appareil photo au fond de mon sac à dos, sinon je vous aurais montré ce petit cageot sur le trottoir contenant quelques pieds de plantes aromatiques et une petite étiquette invitante.

Cette mentalité devient indispensable.

Il faut changer l’approche trop individualiste des choses qui n’est qu’une forme d’obscurantisme. Pour ma part j’ai beaucoup donné de plantes (et de livres) en mon temps. J’ai souvent été déçue du manque de retour. Mais je serai prête à recommencer si je vois que le mouvement se forme.

Et vous avez-vous aussi croisé ces « boîtes à lire » ? Faites vous des échanges de plantes ?

 

 

Vous aimez mes recettes, astuces, idées de présentation, escapades ?
 

Pensez à me le dire dans vos commentaires, c'est très important...
 

Et inscrivez vous à la Newsletter (tout en bas à droite) pour être prévenu de la publication de mes articles ! Ou abonnez vous à ma page facebook ici ...

Partager cet article

Published by Isa-Marie - dans Perigord
commenter cet article
18 août 2014 1 18 /08 /août /2014 15:11

La Roque Gageac est un étonnant village lové au pied d’une falaise qui se reflète dans la Dordogne.

Classée parmi les « Plus beaux villages de France » elle est comme un défi à l’apesanteur.

La Roque Gageac : Ville Perchée lovée au pied de la Falaise

Les maisons, semi troglodytes, sont pour beaucoup creusées dans la roche.

Nos pas sillonnent via une ruelle escarpée et unique, qui traverse le village et nous fait découvrir un petit fort, une adorable petite église, des maisons perchoirs pleines de charme.

La Roque Gageac : Ville Perchée lovée au pied de la Falaise
La Roque Gageac : Ville Perchée lovée au pied de la Falaise

La chaleur renvoyée par la roche qui est en plein soleil et l’humidité de la Dordogne ont donné les conditions idéales à l’expansion d’une végétation luxuriante.

La Roque Gageac : Ville Perchée lovée au pied de la Falaise
La Roque Gageac : Ville Perchée lovée au pied de la Falaise
La Roque Gageac : Ville Perchée lovée au pied de la Falaise

Les jardins qui jalonnent les habitations et les échoppes sont généreux et quasi tropicaux. On y trouve des palmiers, des grenadiers, des vignes, des citronniers, beaucoup de figuiers…

Les vieilles pierres gagnent toujours en charme avec la végétation et ici l’harmonie est parfaite.

La Roque Gageac : Ville Perchée lovée au pied de la Falaise
La Roque Gageac : Ville Perchée lovée au pied de la Falaise

Ce petit coin perché est plein de charme et invitant.

En contrebas on peut faire du canoe ou emprunter une gabare*, pour découvrir de plus près les rives verdoyantes et voir sous un autre œil les châteaux majestueux et impressionnants qui surplombent la rivière…

La Roque Gageac : Ville Perchée lovée au pied de la Falaise
La Roque Gageac : Ville Perchée lovée au pied de la Falaise
La Roque Gageac : Ville Perchée lovée au pied de la Falaise

*Je vous raconte l’escapade en gabare ici click

 

 

Vous aimez mes recettes, astuces, idées de présentation, escapades ?
 

Pensez à me le dire dans vos commentaires, c'est très important...
 

Et inscrivez vous à la Newsletter (tout en bas à droite) pour être prévenu de la publication de mes articles ! Ou abonnez vous à ma page facebook ici ...

Partager cet article

Published by Isa-Marie - dans Perigord
commenter cet article
17 août 2014 7 17 /08 /août /2014 16:30

Le Périgord Noir est cette région de la Vallée de la Dordogne riche de verdure, de falaises à pic, de vignes, de sous bois, de murets de pierres sèches, de maisons aux toits si caractéristiques, faits de leuze…

La Dordogne y est omniprésente, magnifique, et elle rafraîchit ce pays fertile et dense.

Saint Cyprien, Périgord Noir

Ici les villes et villages ont des noms en « ac », la Roque Gageac, Marqyeyssac, Montignac, Ruffignac, Nadillac, Chavagnac…

Les chateaux sont partout et les pierres médiévales omniprésentes.

La France est magnifique, mais je me répète…

Saint Cyprien, Périgord Noir

C’est un petit pays de cocagne où la tradition est au canard, foie gras, aux truffes (en ce moment truffes d’été) et aux cèpes.

Ce matin nous sommes allés faire le marché de Saint Cyprien, qui réunit pas mal de petits producteurs locaux.

Comme ce n’est pas un des villages les plus remarqués dans les guides touristiques, on y vit bien, c’est tranquille et à nos horaires (c’est à dire sans horaires)…

Saint Cyprien, Périgord Noir

On y a rapporté des tomates de potagers voisins, des légumes et bien sûr on a craqué pour du confit de canard et des rillettes d’oie.

Saint Cyprien, Périgord Noir
Saint Cyprien, Périgord Noir
Saint Cyprien, Périgord Noir
Saint Cyprien, Périgord Noir
Saint Cyprien, Périgord Noir

Nous allons devoir équilibrer randos et escapades pour contrebalancer la gastronomie assez riche du coin…

 

Vous aimez mes recettes, astuces, idées de présentation ?
 

Pensez à me le dire dans vos commentaires, c'est très important...
 

Et inscrivez vous à la Newsletter (tout en bas à droite) pour être prévenu de la publication de mes articles ! Ou abonnez vous à ma page facebook ici ...

Partager cet article

Published by Isa-Marie - dans Perigord
commenter cet article
16 août 2014 6 16 /08 /août /2014 07:41

Elles étaient si petites ces langoustines, que je les agrémentées de quelques légumes pour compléter.

Pas vraiment une recette, juste un mode préparatoire, qui est bien simple.

Avec les bons produits il suffit souvent d'une mise en scène réduite.

L'hysope a parfumé le plat, si vous n'en avez pas car je sais que ca n'est pas si courant, vous pouvez la remplacer par de la sarriette ou même du thym.

Au jardin elle a fleuri depuis un mois et je l'ai coupée court, maintenant elle reprend en se densifiant. Et moi j'utilise ses branches coupées en cuisine...

Langoustines grillées, à l'Hysope et aux petits légumes

Couper les langoustines en deux dans le sens de la longueur et ôter le filet noir. Les disposer dans le plat à four.

Ajouter, entre, un oignon blanc ciselé, avec ses fanes, des tomates cerises, un quart de poivron jaune pelé (à l'économe c'est très facile) et quelques olives noires. J'ai aussi ajoutédes grains de raisin pour apporter un petit côté sucré.

Verser un filet d'huile d'olivebio de première pression à froid, un peu de piment d'Espelette et de sel, et de l'hysope, qui est une aromatique proche de la sarriette.

Passer sous le grill quelques minutes. Les langoustines sont prêtes lorsque la chair passe de translucide à blanc nacré.

Servir aussitôt, et déguster très chaud !

 

 

Vous aimez mes recettes, astuces, idées de présentation ?
 

Pensez à me le dire dans vos commentaires, c'est très important...
 

Et inscrivez vous à la Newsletter (tout en bas à droite) pour être prévenu de la publication de mes articles ! Ou abonnez vous à ma page facebook ici ...

Partager cet article

15 août 2014 5 15 /08 /août /2014 08:56

Il y a des moments où je réalise que je n’ai pas eu le temps de faire de shopping et que j’ai un petit peu de tout mais rien de particulier.

C’est là que commence l’impro en cuisine… Et qu’apparaissent les œufs cocotte, le risotto et les noodles…

Ce que j’aime avec les noodles, c’est leur saveur toute particulière, du moins celles qu’on achète dans les magasins asiatiques. Quelques légumes, du miso et le miracle opère…

Cette fois je leur ai associé de mini brochettes de poulet et des brochettes de crevettes roses à la sauge. J’ai trempé les brochettes dans l’œuf battu et ensuite dans de la polenta fine et je les ai fait revenir dans un filet d’huile d’olive pour les faire dorer… Ce sont les brochettes à la sauge qui ont eu le plus de succès et je me dis que décidément, la sauge je vais probablement l’utiliser de plus en plus en cuisine…

Non seulement ou lui accorde des vertus digestives et un peu mythiques aussi (elle serait gage de bonne santé, comme la pomme) mais elle est vraiment savoureuse !

Noodles et brochettes panées à la polenta : Impro en cuisine

Pour deux il faut :
4 petites plaques de noodles achetées en magasin asiatique rue Sainte Anne à Paris ou partout ailleurs
3 cs de polenta fine
12 crevettes roses
12 feuilles de sauge
5 feuilles de laurier sauge toutes jeunes
1 escalope de poulet
1 œuf
1 tablette de miso
3 carottes
3 oignons blancs avec leurs fanes
Huile d’olive bio de première pression à froid

Action :
Peler les carottes et les couper en bâtonnets. Les faire revenir dans l’huile d’olive avec les oignons émincés, avec leurs fanes. Réserver.

Couper la viande en carrés et les mettre sur des brochettes. Même action avec les crevettes, en les intercalant de feuilles de sauge et de laurier.

Battre un œuf et le verser dans une petite assiette. Dans une seconde petite assiette, verser la polenta fine. Passer chaque brochette dans l’œuf puis dans la polenta et faire revenir dans un filet d’huile d’olive à feu très vif : la cuisson doit être très rapide.

Pendant ce temps, faire gonfler les noodles dans une grande casserole d’eau bouillante, puis les égoutter soigneusement et les mettre à revenir avec les carottes et oignons, avec la tablette de miso émiettée.

Dresser et servir sans attendre !

Et pour vous, comment se passent les impros en cuisine ?

 

 

Vous aimez mes recettes, astuces, idées de présentation ?
 

Pensez à me le dire dans vos commentaires, c'est très important...
 

Et inscrivez vous à la Newsletter (tout en bas à droite) pour être prévenu de la publication de mes articles ! Ou abonnez vous à ma page facebook ici ...

Partager cet article

14 août 2014 4 14 /08 /août /2014 17:02

Les journées sont plus longues et pour beaucoup nous sommes en vacances, c’est le moment de se lancer dans la Pasta !

C’est un univers très riche, et avec 80 recettes en pas à pas ce livre est un tremplein pour ensuite en réaliser avec tout ce qu’on veut !

Mon Cours de Cuisine : Pasta

Au sommaire...

Les Bases :
On apprend à faire ses pâtes maison, en insérant de la semoule fine. On les prépare avec de l’encre de sèche, des épinards, du safran et plein d’autres ingrédients pour jouer avec les saveurs et les couleurs. On apprend à les cuire car tout se joue un peu là. Au passage un récapitulatif de recettes de sauces elles aussi en pas à pas (amatriciana, puttanesca, pesto d’artichaut…)

Végétarien :

Ici on prépare des pâtes aux cèpes, au citron, façon risotto, des Penne aux aubergines, des Stracci aux asperges, des Taglioni primavera, des linguine au pesto génois, des gratins, des Paccheri aux légumes grillés, impossible de toutes les citer.

Poissons et crustacés :
Palourdes, gambas, moules, calamars, langoustines, espadon, poutargue, anchois, thon frais rencontrent linguines, tagliatelles, Fregola, Anelli, Taglioni, Paccheri dans des combinaisons toutes très gourmandes…

Viande :
Bolognaise, carbonara, speck, ragu de veau, canard, agneau agrémentent Bucatini, Lumaconi, Gnocchetti, Parpadelles, toutes faites maison bien sûr !

Lasagne :
En grands plats, en portions, en roulés, les lasagnes nous présentent toute la famille !

Ravioli :
Ils paraissent si simples à réaliser avec ces recettes ! Aux légumes, à la viande ou au poisson, comme ces superbes ravioli noirs au bar…

Annexes :
Les recettes sont classées par ingrédients, par types de pâtes, on s’y retrouve très facilement !

Mon Cours de Cuisine : Pasta

Dans ce livre, ce que j’aime ce sont les recettes bien sûr : elles sont toutes superbes et bien expliquées en pas à pas détaillés de photos.

 

Mon Cours de Cuisine : Pasta

Mais ce qui me plait le plus c’est la présentation justement : ce livre donne vraiment envie de se lancer, il y règne une vraie ambiance gourmande !

La présentation des recettes (voir les photos ci dessus) sont la particularité de ce livre génial ! Il m'a complètement séduite !

Mon Cours de Cuisine : Pasta

Mon Cours de Cuisine : Pasta
Laura Zavan
22 cm x 27,5 cm
256 pages
Mai 2014
ISBN 9 782501 094269
15,90 €
Editions Marabout

 

 

Pour retrouver ma sélection de livres de cuisine et de jardinage, suivre ce lien

Vous aimez mes recettes, astuces, idées de présentation ?
Inscrivez vous à la Newsletter (tout en bas à droite) pour être prévenu de la publication de mes articles ! Ou abonnez vous à 
ma page facebook ici ...

Partager cet article

14 août 2014 4 14 /08 /août /2014 08:18

La Rochelle a été un port réputé pour son commerce des épices. C’est pour cette raison qu’on en trouve souvent dans les recettes régionales, et notamment dans la Mouclade.

La mouclade ce sont des moules de bouchot cuites au vin blanc et auxquelles on associe une sauce crée et épicée, souvent de curry.

Cette fois je l’ai préparée avec une épice voisine, le Curcuma.

La sauce était un délice et, après avoir terminé de se régaler des moules, j’ai ajouté des épinards frais tout juste cuits et bien égouttés dans la sauce qui restait au fond des plats. Nous nous sommes franchement régalés, à vous de tenter !

Mouclade Rochelaise au Curcuma

Pour deux il faut :
1 Kg de moules de bouchot
2 verres de vin blanc sec, ici Soif d’Evasion de l’Ile de Ré
4 échalotes
1 œuf
1 cs de curcuma en poudre
1 feuille de laurier
3 branches de thym
1 cs de farine
125 ml de crème (ici de soja)
Persil plat ciselé
Sel et poivre du moulin
Piment d’Espelette
Huile d’olive bio de première pression à froid

Action :
Bien vérifier les moules.

Faire revenir les échalotes dans un filet d’huile d’olive, puis assaisonner et mouiller avec le vin blanc. Lorsqu’il commence à frémir, verser les moules avec le thym et le laurier, et le persil.

Faire cuire à feu vif jusqu’à ce le les moules soient toutes ouvertes. Les débarrasser dans les plats de service et garder au chaud.

Filtrer le jus de cuisson. Faire chauffer un filet d’huile d’olive et y faire fondre la farine. Verser peu à peu le jus de cuisson des moules en m »langeant avec un fouet pour éviter els grumeaux. Laisser réduire 5 minutes. Ajouter le curcuma et laisser réduire encore. Dans un ramequin délayer le jaune d’œuf avec un peu de sauce. Verser dans la sauce qui va légèrement épaissir. Ajouter la crème et verser le tout sur les moules encore chaudes. Servir immédiatement.

Se déguste avec un vin blanc sec, le Sauvignon Soif d’Evasion de l’Ile de Ré par exemple…

 

 

Vous aimez mes recettes, astuces, idées de présentation ?
Inscrivez vous à la Newsletter (tout en bas à droite) pour être prévenu de la publication de mes articles ! Ou abonnez vous à 
ma page facebook ici ...

Partager cet article

Présentation

  • : Grelinette et Cassolettes
  • Grelinette et Cassolettes
  • : Mon premier fournisseur bio est mon potager ! Pour une cuisine raisonnée...
  • Contact

Courges & Légumes Anciens

 Vignette courges T 

Champignons des Bois

GrosCepeT

D'autres facettes de Grelinette sur FB

FB

Trouver Une Recette

Partenariat

 grelinette 

    Logo_France_2010.jpg  logo VIGNERONS ILE DE RE (2)    

 Garden 

  epicerie fine edelices 

 

Avec

 750 grammes logo interview-120

 

Salon du Blog de Bruxelles : j'y étais ! 6a00d83454134769e2014e8824b59a970d-800wi-copie-1 

Salon du Blog de Soissons : j'y étais ! 

SBC4

 Recettes de cuisine

 

untitled 

Libefood

Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog