18 avril 2014 5 18 /04 /avril /2014 08:35

Il y a quelques jours je vous ai proposé de composer un duo avec Comtesse du Barry, qui propose pendant tout le mois d'avril une belle opération : pour toute terrine de foie gras mi cuit achetée, on en gagne une deuxième pour faire découvrir à quelqu'un de notre choix.
Cette opération s'appelle "Il était deux foies"...

Qui va fêter Pâques avec la Comtesse ? Résultat du Jeu

Je trouve que cela reflète bien la gourmandise et la générosité de la marque et je vous ai proposé de jouer pour gagner la Terrine de Foie Gras mi cuit qui allait en duo avec la mienne...

Une autre façon de profiter de cette offre, est de vous rendre directement sur le site Comtesse du Barry (ou dans l'un des magasins) et ce pendant tout le mois d'avril.

En tout cas bravo à toutes et tous pour votre participation !

Qui va fêter Pâques avec la Comtesse ? Résultat du Jeu

Et maintenant, roulements de tambour... c'est Isabelle Bonneau l'heureuse  gagnante qui va se régaler !

 

Isabelle il me faut tes coordonnées au plus vite ! Tu peux me les adresser via le formulaire "contact" !

 

Ne soyez pas déçus si vous n'avez pas gagné, je vous propose très bientôt un nouveau jeu...

 

 

Vous aimez mes recettes, astuces, idées de présentation ?
Inscrivez vous à la Newsletter (tout en bas à droite) pour être prévenu de la publication de mes articles !

Ou abonnez vous à ma page facebook ici ...

Partager cet article

Published by Isa-Marie
commenter cet article
18 avril 2014 5 18 /04 /avril /2014 06:29

C'est tout le contraire d'un risotto : ici les grains se détachent vraiment, le seul lien est la sauce  faite avec les calamars, les aromatiques et les poivrons... Mais quel parfum !

Une fausse paëlla en quelque sorte...

En fait j'ai testé un riz spécial pour salades de chez Riso Gallo. Le résultat est un plat très agréable et ce riz aurait été tout aussi délicieux froid par une belle journée ensoleillée...

Riz aux Calamars et au Curcuma, Sarriette et Origan

Pour deux il faut :
Un verre de riz spécial salades Riso Gallo
600 gr de calamars du marché
3 belles échalotes
1/2 poivron rouge
1/2 poivron jaune
Bouillon de légumes (maison, décongelé)
Les feuilles de 3 branches de Thym
Les feuilles d'une branche d'Origan
Les feuilles d'une branche de sarriette
1 feuille de laurier
Une douzaine d'olives noires
1/2 cc de Curcuma
Sel et poivre du moulin
Piment d'Espelette
Huile d'olive bio de première pression à froid
Un verre de vin blanc sec de l'Ile de Ré

Action :
Faire revenir une première échalote dans un filet d'huile d'olive, dans une grande casserole. Couvrir de bouillon de légumes et faire chauffer. Lorsque l'eau bout, assaisonner, saupoudrer de curcuma,des aromatiques, verser le riz et compter 12 à 14 minutes.

Pendant le temps de la cuisson, peler les demi poivrons à l'économe, les couper en dés et les faire revenir avec une deuxième échalote dans un filet d'huile d'olive jusqu'à ce qu'ils soient tendres. Débarrasser et réserver, avec le jus.

Dans la même poêle, verser à nouveau de l'huile d'olive et ajouter la troisième échalote coupée en dés, puis les calamars parés, avec les tentacules. Assaisonner. Laisser cuire cinq minutes puis débarrasser, en gardant le jus dans la poele. Verser le vin blanc et réduire de moitié.

Dresser : mélanger le riz avec les calamars, les poivrons et rectifier l'assaisonnement. Ajouter les olives et quelques pluches de persil plat, versir aussitot et se régaler !
Le riz est délicieusement parfumé et les calamars, juste cuits, sont fondants...
 

Vous aimez mes recettes, astuces, idées de présentation ?
Inscrivez vous à la Newsletter (tout en bas à droite) pour être prévenu de la publication de mes articles !

Ou abonnez vous à ma page facebook ici ...

Partager cet article

Published by Isa-Marie
commenter cet article
17 avril 2014 4 17 /04 /avril /2014 16:40

Quand le paon fait-il la roue ?
Pourquoi le Flamant rose se tient il sur une patte ?
Les hirondelles annoncent elles vraiment le printemps ?
Que symbolise la cigogne en Alsace ?
La pie est elle si voleuse ?

Ce livre est une petit bonheur à découvrir... Non seulement il répond à une foule de questions sur les oiseaux, mais il est un vrai bijou...

Le Petit Livre des Oiseaux

Ce délicieux album a un petit côté désuet plein de charme. Sa couverture rappelle les livres anciens ceux là même qu'on aimerait chiner chez les antiquaires mais qui sont introuvables.

Sa couverture est épaisse, il est doré sur tranche, il est petit mais fait partie des "beaux livres".

Ses illustrations en chromos sont un régal. On se réjouit à découvrir nos oiseaux familiers des jardins et leurs histoires, à découvrir leur quotidien si mystérieux, où à rêver en découvrant ces oiseaux des contrées lointaines comme le Kiwi austral, le Toucan Toco ou le Manchot Empereur... L'oie, la poule, le cygne sont pleins de secrets eux aussi...

Le Petit Livre des Oiseaux

Saviez vous que les petits pigeonneaux sont nourris de lait ? C'est du moins le nom qu'on donne à la composition que prépare la mère et qui est proche du lait des mammifères...

Et saviez vous que la pie reste fidèle toute sa vie ? Seule la mort la sépare de son partenaire...

Le Petit Livre des Oiseaux

...Alors qu'au contraire, la bergeronnette est infidèle et forme un nouveau couple à chaque saison...

Le Petit Livre des Oiseaux

Quant à l'autruche, elle ne sait pas voler, comme l'émeu et le kiwi...

Le Petit Livre des Oiseaux

Cet ouvrage fait partie d'une magnifique collection, si vous la commencez vous serez conquis.

Le Petit Livre des Oiseaux

Le Petit Livre des Oiseaux
Anne Jankeliowitch
172 pages
10,5 cm x 17,5 cm
ISBN 9 782812 309441
14,95 €
Editions du Chêne

 

Vous aimez mes recettes, astuces, idées de présentation ?
Inscrivez vous à la Newsletter (tout en bas à droite) pour être prévenu de la publication de mes articles !

Ou abonnez vous à ma page facebook ici ...

Partager cet article

17 avril 2014 4 17 /04 /avril /2014 06:05

Pour Pâques comme pour toutes les grandes fêtes, deux attitudes se dessinent de façon plus en plus affirmée.

Il y a les "traditionnels" repas avec asperges blanches en entrée, terrine de poisson, gigot et ses haricots, gâteau au chocolat et on termine le repas alors que l'après midi est bien entammée...

Et puis il y a à l'opposé les agapes revisitées, avec des repas plus créatifs, plus légers, affranchis des traditions.

Personnellement, après avoir passé une période freestyle où j'aimais dire zut aux clichés, j'aime revenir maintenant vers ces repères festifs qui jalonnent l'année, la dinde à Noël, le gigot à Pâques et je réserve la créativité à tous les autres repas de l'année.

Alors je vous propose un petit récapitulatif d'idées, dans lequel vous pourrez puiser des recettes pour suivre votre propre tendance...

Au fait pour vous, Pâques, c'est comment ?

Pâques : récapitulatif d'idées

Pour une Terrine de Poisson inratable, je vous propose cette recette ci click...
C'est frais, facile à préparer, on s'y prend à l'avance et en général tout le monde aime...

Pâques : récapitulatif d'idées

En version encore plus raffinée, je vous propose une terrine de Poisson aux Saint-Jacques, la recette est ici click...

Pâques : récapitulatif d'idées

Et pour une version carnée je vous propose de tenter une Terrine de Lapin au Cognac, c'est juste délicieux ! La recette, pour les cuisiniers un peu avertis, est ici click...

Pâques : récapitulatif d'idées

Un Gigot en croûte de Moutarde aux Petits Fruits fera sans doute plaisir à tous, la recette est ici click et on choisit l'accompagnement que l'on veut... Quelques cerises décongelées ont toujours leur franc succès.

Pâques : récapitulatif d'idées

Mais de petits Uccelletti Scappatis, Roulés d'Agneau à la Tapenade, apporteront leur touche de tradition avec l'agneau tout en étant plus modernes... La recette est ici click...

Pâques : récapitulatif d'idées

A moins que vous ne préfériez opter pour des portions individuelles avec des Souris d'Agneau à la Sariette... Les Kakis de la recette peuvent être remplacés par des pommes par exemple... La recette est là click.

Pâques : récapitulatif d'idées

Si vous manquez de temps optez pour des Côtes aux courgettes bien présentées... La recette est là.

Pâques : récapitulatif d'idées

Les Côtes en version multiples, c'est un carré, les repères sont ici click...

Pâques : récapitulatif d'idées

Pour terminer je vous propose des coupes fraîcheur d'esprit bistrot, faciles et légères, recette ici click...

Vous avez encore le temps pour les préparatifs, je vous souhaite de bonnes fêtes de Pâques... Et dans un prochain billet je vous dirai qui a gagné la terrine de foie gras...

Partager cet article

Published by Isa-Marie
commenter cet article
16 avril 2014 3 16 /04 /avril /2014 15:23

Les protéines vertes ce sont les protéines végétales.

Ce livre est un bon tremplin à tout petit prix, pour qui veut décider de lever le pied sur sa consommation de viande. Que ce soit pour des raisons de santé (il est patent maintenant que l'excès de viande nuità la santé, et il faut bien la remplacer sans carences et en diversifiant son alimentation), pour participer au frein de la polution, ou par respect des animaux...

J'aime ce livre pour ses recettes, parce qu'elles sont alléchantes et très variées.

Mais j'aime beaucoup ce livre aussi pour sa première partie, qui nous explique comment nous y prendre.
Il fait le moint des meilleures protéines vertes, il nous apprend à faire germer nos graines, il nous ouvre la porte du monde végétarien, en douceur, avec intelligence...

Protéines Vertes

Les 50 recettes, saines et gourmandes, nous donnent toutes les pistes pour cuisiner les protéines vertes. Elles sont pleines de couleur, et sont toujours accompagnées de l'avis de la nutritionniste.
L'avis de la nutritionniste me semble très important car pour chaque plat il motive les choix des ingrédients, des cuissons, et au fil des recettes il nous donne les bons réflexes santé. Les associations d'aliments sont intéressantes aussi, elles permettent de combiner les ingrédients judicieusement pour notre santé (voit l'encart en haut de la photo ci dessous)...

Protéines Vertes

Les recettes sont déclinées sur tous les horaires de la journée, du petit déjeuner aux plats chauds en passant par les salades, les apéritifs, les en cas, lestartes et gratins...

On y retrouve la fameuse crème Budwig, les pois chiches épicés pour l'apéro, une terrine de légumes aux pois cassés, un minestrone d'été, une salade tiède d'orge et tofu aux algues wakamé, des muffins aux myrtilles et aux haricots blancs...

 

Protéines Vertes

Et puis on apprend à cuisiner et servir des aliments peu connus comme les edamames (qui sont des fèves de soja cuillies avant leur parfait murissement, le tempeh, les haricots azuki... Pour chaque on nous donne leur taux de protéines, fibres, calcium, vitamines... et la façon de les préparer.

 

 

Protéines Vertes

Protéines Vertes
Catherine Moreau
96 pages
23,5 cm x 17 cm
Février 2014
ISBN 9 782035 895431
8,90 €
Larousse

Partager cet article

16 avril 2014 3 16 /04 /avril /2014 08:22

Je suis sûre que vous aussi avez envie de fraîcheur, de petits légumes frais, croquants et pleins de printemps...

Ces cassolettes ont une base de fromage de brebis frais, parfumé aux aromatiques du jardin (origan, thym, romarin, persil, ciboulette, sarriette... et fleur de sel, piment d'Espelette.

Je les ai ensuite garnies de petits pois encore croquants et d'asperges vertes presque crues, avec de petits champignons de Paris...

A vous d'essayer, c'est un régal !

Cassolettes printanières : Asperges Vertes, Petits Pois, Champignons

Pour deux il faut :
QS de fromage de brebis frais (ici un pot de 400 gr)
300 gr de petits pois frais
8 asperges vertes 
8 petits champignons de Paris
Origan
Thym 
Romarin
Persil
Sarriette
Ciboulette
Huile d'olive bio de première pression à froid
1 cs de sucre de canne bio
Sel et poivre du moulin
Piment d'Espelette

Action :
Ciseler les herbes fraîches et les mélanger au fromage de brebis. Assaisonner de sel, poivre et piment d'Espelette. Réserver au frais.

Cuire les petits pois dans l'eau froide et sucrée pendant 10 minutes à feu moyen. Cuire les asperges vertes à la vapeur, au dessus de pois.
Couper les champignons en quatre et les assaisonner puis les faire revenir doucement à la poele dans l'huile d'olive.

Dresser : le fromage de brebi, les pois et asperges (après les avoir assaisonnés), les champignons. Se régaler !

Partager cet article

Published by Isa-Marie
commenter cet article
15 avril 2014 2 15 /04 /avril /2014 14:23

Les épices sont le petit plus qui fait toute la différence...

Leur magie transforme un plat banal en mets raffiné, leur saveur subtile nous fait voyager. Quand on commence à suivre leur route, on ne peut plus s'en passer tant leurs saveurs, leurs couleurs, leur histoire aussi enrichissent notre quotidien...

Cet ouvrage infiniment précis et dense nous dit tout sur 70 épices, certaines bien connues, d'autres moins, et toutes ont la particularité d'être le moteur de la création et de la tradition des plats qui font rêver.

Les Epices

Autrefois objet d'expéditions qui ont fait découvrir de nouvelles contrées, et qui ont ouvert des routes commerciales, elles sont symbole d'exotisme, de vertus gustatives, médicinales ou aphrodisiaques.

Les connaître toujours un peu plus, toujours un peu mieux ne peut que nous faire progresser en cuisine.

Grâce à ce livre, on découvre pour chacune d'elles une fiche technique très complète. Leur nombreux noms, leur aspect, leur parfum, leur utilisation en cuisine sont décrits dans le détail, souvent avec des anecdotes et des petits trucs en plus.

Mais ce que j'apprécie par dessus tout, c'est qu'on nous dit comment les associer à d'autres produits, et quels sont les meilleurs accords à réaliser.

ce qui est rare aussi, c'est qu'on nous décrit leurs parfums avec précision. Ce livre décrit les sensations, les arômes, leur intensité.
D'ailleurs en première partie d'ouvrage tout un chapitre est organisé autour de l'identification olfactive et sensorielle des épices. C'est que ce manuel ne se contente pas de nous décrire les épices, il nous apprend à aller plus loin, à les apprécier par nous mêmes.
On est presque dans le registre du vocabulaire de l'oenologie (mais c'est très différent bien sûr) : les descriptions sont progressives, on apprend la combinaison entre l'odorat et le goût... On fait le distingo précis, avec une échelle de valeur, entre le piquant et la force, la pipérine du poivre et la capsaïne des piments, l'alliine de l'ail, le gingérol du gingembre...

Les Epices

On nous apprend aussi à les acheter (plutôt entières), à les griller, les piler, les râper, les moudre, les conserver...

On apprend à les utiliser, parfois en deux temps. Dans un plat cuit à l'étouffée par exemple, on fait blondir des oignons avec une première portion d'épices, puis on mouille avec du liquide, puis, avant de servir, on épice à nouveau. les arômes stables s'épanouissent pendant la cuisson tandis que les arômes volatils arrivent à point au moment de la dégustation...

Les Epices

Depuis que je l'ai découverte je suis comme envoutée par les parfums de la fève tonka. D'ailleurs celles qui suivent ce blog savent que je l'utilise très souvent.
J'ai toujours trouvé qu'elle me rappelait quelque chose... jusqu'à ce que je découvre dans cet ouvrage qu'on l'utilise "aussi" pour parfumer le tabac à pipe. Et c'est ma petite madeline à moi, mon directeur d'école lorsque j'étais petite fumait la pipe et cela sentait délicieusement bon... Ce livre nous apprend une foule de choses jamais lues ailleurs.

Les Epices

Des recettes inédites accompagnent presque chaque épice, comme ici celle de l'infusion au gingembre...

Les Epices

Je vous recommande chaleureusement ce petit livre, qui fait partie des grands indispensables en cuisine, parce qu'il est très bien fait, parce qu'il est dense et riche d'informations.

 

Les Epices

Les Epices de A à Z
Bettina Matthaei
160 pages
18 cm x 10 cm
Février 2014
ISBN 9 782603 019993
13,90 €
Delachaux et Niestlé

 

Vous aimez mes recettes, astuces, idées de présentation ?
Inscrivez vous à la Newsletter (tout en bas à droite) pour être prévenu de la publication de mes articles !

Ou abonnez vous à ma page facebook ici ...

Partager cet article

15 avril 2014 2 15 /04 /avril /2014 06:13

Au Printemps on a envie de petites pommes de terre primeur cuites avec la peau, qui ont ce parfum si particulier...
Et si possible de morilles, ces champignons des prairies, printaniers et rares... et puis d'asperges vertes aussi, qu'on peut déguster crues si elles sont petites et bien fraîches...

Pour les primeurs j'attends la grenaille de l'Ile de Ré, et cette recette est le "kick" pour participer au concours...
Pour ce qui est des morilles je n'en ai pas vu une seule, sans doute fait il trop sec. Mais pas de panique, chez Edélice les morilles sont superbes, on les réhydrate dans un peu de thé léger et tiède, et l'affaire est conclue... la recette peut commencer...

Cailles et Pommes de Terre Primeur, Morilles et Asperges Vertes

Pour deux il faut :
600 gr de pommes de terre primeur
1 verre de vin blanc Chardonnay Soif d’Evasion
Deux cailles
6 morilles
6 asperges vertes
3 échalotes
1 jaune d’œuf
1 cs de farine T65
1 pincée de piment d’Espelette
Tamari
Herbes fraîches : thym, marjolaine, ciboulette
125 ml de crème
Sel et poivre du moulin
Fleur de sel
Huile d’olive bio de première pression à froid

Action :
La sauce aux morilles et au Chardonnay Soif d’Evasion :
Une heure avant, réhydrater les morilles dans un bol de thé léger tiède, en changeant l’eau deux fois. Garder la dernière eau.  
Puis faire revenir les échalotes émincées dans un filet d’huile d’olive. Saupoudrer de farine. Bien remuer puis mouiller avec le vin blanc sec de l’Ile de Ré. Ajouter aussi les morilles et leur jus de réhydratation en prenant le soin de ne pas verser le fond, qui peut être légèrement sableux. Assaisonner (sel, poivre, thym, marjolaine hachée) puis laisser réduire.
Dans un bol, mélanger la crème, une cc de tamari et le jaune d’œuf.
Lorsque la sauce a réduit de moitié, ajouter la crème, laisser chauffer encore trois minutes en tournant, rectifier l’assaisonnement puis stopper la cuisson et garder au chaud.

Les pommes de terre grenaille :  
Bien laver les pommes de terre grenaille et les plonger dans une casserole d’eau froide salée. Lorsque l’eau bout, compter 7 minutes puis les égoutter.
Les faire revenir  doucement dans un filet d’huile d’olive pour que leur peau devienne croustillante. Réserver au chaud.

Les cailles :
Pendant ce temps, parer les cailles. Conserver les deux cuisses et les deux suprêmes. Les saler et poivrer, les saupoudrer de piment d’Espelette puis les faire rôtir doucement dans l’huile d’olive 25 minutes en les retournant régulièrement.

Les asperges vertes :
Couper les pointes (garder les tiges pour réaliser un velouté) et les passer à la mandoline finement.

Dresser :
Les cailles dorées, les pommes de terre primeur avec leur peau croustillante, saupoudrées de fleur de sel et de ciboulette ciselée, la sauce aux morilles et au Chardonnay Soif d’Evasion, les asperges vertes émincées laissées croquantes… Se régaler !

 

Rappel : n'oubliez pas de jouer pour gagner une terrine de foie gras Comtesse du Barry médaillée par le concours général agricole, le jeu est ici click...

Cailles et Pommes de Terre Primeur, Morilles et Asperges Vertes

Vous aimez mes recettes, astuces, idées de présentation ?
Inscrivez vous à la Newsletter (tout en bas à droite) pour être prévenu de la publication de mes articles !

Ou abonnez vous à ma page facebook ici ...

Partager cet article

Published by Isa-Marie
commenter cet article
14 avril 2014 1 14 /04 /avril /2014 12:21

Cuisiner le Monde, c'est un concept de paniers prêts à cuisiner... Livrés partout en France, ils proposent des menus équilibrés, avec des produits de saison, les ingrédients tout frais et la fiche recette qui va avec... http://www.cookintheworld.fr/le-concept/

Et c'est aussi le livre que je vous présente aujourd'hui.

Cuisiner le Monde... Cooking the World

Comme un carnet de bord de voyage, ce livre propose les recettes de 5 pays et 2 régions répartis sur 4 continents...
Laos, Sri Lanka, Ethiopie, Brésil, Chili, les Antilles le Cuacase lèvent le voile de leurs spécialités gourmandes...

Personnellement j'ai adoré la recette de bananes salées, en gratin (des Antilles)...

Cuisiner le Monde... Cooking the World

Mais aussi celle de Ceviche (du Chili)

Cuisiner le Monde... Cooking the World

Ou encore celle des Samoossas végétariens Sri Lankais...

Cuisiner le Monde... Cooking the World

Ce que j'aime dans ce livre ce sont les recettes très originales, saines et équilibrées, et très bien expliquées bien que venant de contrées lointaines.

30 recettes qui font voyager mais qu'on peut soit commander sur le site, soit réaliser chez soi avec le livre...

 

Cuisiner le Monde
Cécile Nguyen
17 cm x 22,5 cm
96 pages
Mars 2014
ISBN 9 782012 316911
12,90 €
Hachette Pratique

 

Vous aimez mes recettes, astuces, idées de présentation ?
Inscrivez vous à la Newsletter (tout en bas à droite) pour être prévenu de la publication de mes articles !

Ou abonnez vous à ma page facebook ici ...

Partager cet article

13 avril 2014 7 13 /04 /avril /2014 18:30

Samedi se tenait galerie Nikki Diana Marquardt le premier Salon du Blog Parisien, entre la place des Vosges et la rue de Turenne...

Un peu comme un inter salon entre deux opus soissonnais... C'était une vraie réussite...

Salon du blog Culinaire Parisien

Et pour nous c'était une édition un peu spéciale puisque nous venions avec Nicolas, mon neveu de 7 ans qui adore cuisiner, et dresser les assiettes...
Il est fan de Top chef, a tout un matériel de cuisine, et a déjà fait une démo au Salon du Chocolat, c'était ici click...

Il avait mis son tablier "en cuisine avec Nicolas" de 750 grammes et était très fier (un peu intimidé aussi) de prendre la pause avec Chef Damien !

Salon du blog Culinaire Parisien

Nicolas a découvert la sculpture de légumes avec Chef Claude, qui lui a montré comment faire... Les enfants étaient très intéressés, il y avait aussi les filles de Stéphane Gigandet et ce qui est drôle c'est qu'ils sont presque voisins.

Cet atelier de légumes sculptés a eu beaucoup de succès !

Salon du blog Culinaire Parisien

Ils ont appris comment faire une fleur avec le blanc d'un poireau. Excellent pour la déco de buffets, de repas champêtres...
On coupe un poireau de façon à ne garder que le blanc. On ôte les racines bien sûr et on retire les premières feuilles. Puis on le coupe en nombre impair dans le sens de la hauteur, et on recourbe les premières feuilles vers le bas. Ensuite on recourbe les feuilles suivantes vers le haut, en les coinçant au milieu. C'est très réussi !

Salon du blog Culinaire Parisien

L'atelier sur les Rosés nous aurait bien tentés mais non non non, Nicolas n'a que sept ans !

Salon du blog Culinaire Parisien

En revanche l'atelier Terre Exotique a été infiniment ludique ! Estelle a fait faire à Nicolas un parcours de saveurs qui allaient crescendo. Il a testé beaucoup d'épices (Nicolas aime tout découvrir), sauf... les sauterelles séchées !
Ce qu'il a préféré c'étaient les perles de saveurs au balsamique !

Salon du blog Culinaire Parisien

A la cuisine du monde la recette de Ness, des boulettes à la marocaine, était pleine de parfums d'aromatiques et d'épices...

On aperçoit Prici et son mari...

Salon du blog Culinaire Parisien

Puis nous avons découvert le magnifique robot Kenwood en réalisant une recette de "Gambas juste saisies et marinées à la coriandre, mitonnée de légumes aux physalis" avec Chef Thierry Molinengo...

Salon du blog Culinaire Parisien

Cet atelier nous a permis de tester l'utilisation du robot (top), qui permet de faire toutes les phases de la recette, de la coupe automatique des légumes en petits cubes réguliers jusqu'à la cuisson et préparation d'un délicieux coulis...

Salon du blog Culinaire Parisien

Voilà le résultat, des gambas aux saveurs très ensoleillées !

Salon du blog Culinaire Parisien

Merci Chef !

Salon du blog Culinaire Parisien

Un dernier amical coucou (de gauche à droite, Jean-Marc, Joelle, Alexandra, Olivier, l'époux de Joelle, et Nicolas)... et nous repartions vers Saint-Maur car Nicolas devait aller en répétition au conservatoire...

Salon du blog Culinaire Parisien

Un grand merci à Chef Damien, Anne Charlotte, Jean- Baptiste, Vincent, Cécile, toute l'équipe de 750 grammes en fait, et aux partenaires, Kenwood, Terre exotique, Interfel, Puget, Lidl pour ce beau salon !
Dommage, nous sommes partis avant l'arrivée de Philippe Conticini, Nicolas aurait adoré le rencontrer "en vrai"...

Vivement le prochain Salon du Blog !

Partager cet article

Published by Isa-Marie
commenter cet article

Présentation

  • : Grelinette et Cassolettes
  • Grelinette et Cassolettes
  • : Mon premier fournisseur bio est mon potager ! Pour une cuisine raisonnée...
  • Contact

Courges & Légumes Anciens

 Vignette courges T 

Champignons des Bois

GrosCepeT

D'autres facettes de Grelinette sur FB

FB

Trouver Une Recette

Partenariat

 grelinette 

    Logo_France_2010.jpg  logo VIGNERONS ILE DE RE (2)    

 Garden 

  epicerie fine edelices 

 

Avec

 750 grammes logo interview-120

 

Salon du Blog de Bruxelles : j'y étais ! 6a00d83454134769e2014e8824b59a970d-800wi-copie-1 

Salon du Blog de Soissons : j'y étais ! 

SBC4

 Recettes de cuisine

 

untitled 

Libefood

Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog